• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Nicolas Bedos : son mea culpa après sa tribune contre le port du masque

Nicolas Bedos : son mea culpa après sa tribune contre le port du masque
  • A-
  • A+
Partager Google+

Fin septembre, Nicolas Bedos était au coeur d’une polémique après avoir publié une tribune contre le port du masque. Invité de "Quotidien" ce lundi 26 octobre, l’acteur a fait son mea culpa. Non Stop People vous donne plus de précisions.

En septembre dernier, alors que la crise du coronavirus bat son plein, Nicolas Bedos a lancé un appel à la rébellion aux Français. L’acteur et réalisateur conseillait d’ôter les masques pour vivre "à fond". "Arrêtez tout. TOUT. Les masques. Les confinements. (…). On arrête d’arrêter. On vit. On aime. On a la fièvre. On avance. On se retire de la zone grise (…). Vivons à fond, embrassons-nous, crevons, ayons de la fièvre, toussons, récupérons, ma vie est une parenthèse trop courte pour se goûter à reculons", avait posté le réalisateur du prochain volet d’OSS 117 sur son compte Instagram. Son appel a largement divisé. Si Christophe Dechavanne et Hapsatou Sy ont fustigé la tribune de Nicolas Bedos contre le port du masque, Laurent Ruquier ou JoeyStarr ont apporté leur soutien au fils de Guy Bedos.

"C'est un texte excessif"

Invité de "Quotidien" ce lundi 26 octobre 2020, Nicolas Bedos a réagi une nouvelle fois à la polémique, en faisant son mea culpa. L’acteur a reconnu que son appel aux Français était "irresponsable". "Je comprends la polémique. C'est un texte excessif, je l'ai écrit dans la colère. C'est un texte qui est un peu irresponsable, mais ça pose la question de la responsabilité d'un artiste. Est-ce qu'un artiste a vocation de tenir des propos responsables ? Je ne crois pas", a expliqué Nicolas Bedos face à Yann Barthès sur TMC. L’acteur a poursuivi : "Peut-être que c'est maladroit, peut-être que j'ai eu tort. Mais quand je sors dans la rue, il y a des gens qui ont compris parce qu'ils suivent mon compte Instagram (...) Ils savent dans quelle période de ma vie je me trouve, ils savent que je n'ai pas pu accompagner mes proches, que mon père est en partie parti à cause du confinement et de sa solitude imposée. Ils savent que c'est un cri du coeur".

Par Matilde A.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 02 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Miss France 2021 : Découvrez les candidates en maillot de bain (Photos) https://t.co/qoTAYHlE77 https://t.co/1tOi09dyBa
    Détails
  • 02 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Jean-Marie Bigard et Lola Marois : pourquoi la "liberté" est primordiale dans leur couple (Exclu vidéo)… https://t.co/01UztCyDno
    Détails
  • 02 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Miss France : les polémiques vont-elles trop loin ?
    Détails