• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Omar Sy noir et banlieusard, ses confidences sur sa condition ! (vidéo)

Partager Google+
   / 5  
Omar Sy à la cérémonie des César 2013
1
Omar Sy à la cérémonie des César 2013
Omar Sy au côté d'Anne Hildago pour l'illumination des Champs Elysées de 2014
2
Omar Sy au côté d'Anne Hildago pour l'illumination des Champs Elysées de 2014
Omar Sy dans l'émission Vivement Dimanche sur France 2
3
Omar Sy dans l'émission Vivement Dimanche sur France 2
Omar Sy remporte le césar du meilleur acteur en 2012 pour sa prestation dans Intouchables
4
Omar Sy remporte le césar du meilleur acteur en 2012 pour sa prestation dans Intouchables
Omar Sy à l'UGC Normandie pour l'avant-première de Jurassic World
5
Omar Sy à l'UGC Normandie pour l'avant-première de Jurassic World
  • A-
  • A+

Interviewé hier, dimanche 20 décembre, par Thierry Demaizière pour Sept à Huit, Omar Sy s’est livré à quelques confidences, allant jusqu’à se confier sur sa condition de banlieusard noir. Ainsi, le comédien a avoué avoir à un moment donné de sa carrière été casté pour sa condition et non pour son talent. Non Stop People vous en dit plus.

Après avoir fait ses preuves en France dans Intouchables aux côtés de François Cluzet, Omar Sy s’est lancé dans une carrière internationale, s’installant même aux Etats-Unis. Une nouvelle vie qu’il avait racontée sur les ondes de RTL. "En arrivant là-bas, ce n’était pas pour faire carrière. Quand je trouvais du travail, c’était pour des petites choses mais en même temps, je n’ai jamais brûlé les étapes. J’ai un anglais très faible donc c’est difficile d’avoir un gros rôle. Même si on me le donnait demain, je ne suis pas sûr de le prendre", avait-il alors avoué. Dans la foulée, il s’était exprimé sur Jurassic World, film dans lequel il campe un dresseur de raptor : "C’est ce genre de films que je ne peux pas faire en France. Quitte à aller là-bas (aux Etats-Unis, ndlr), autant faire ce genre de film".

"On a le besoin de prouver toujours un peu plus"

Seulement, bien que résident outre-Atlantique, Omar Sy met un point d’honneur à rappeler qu’il est Français, et qu’il aime la France. Ainsi, hier, dimanche 20 décembre, alors qu’il était interviewé par Thierry Demaizière pour Sept à Huit il a revendiqué sa citoyenneté française. Mais pas que. En effet, celui qui s’inquiétait du communautarisme en France a fait le parallèle entre le clown Chocolat qu’il campe dans Chocolat et son propre parcours : "On a tous les deux bousculé le champ de nos possibles. De naître esclave et ensuite devenir un clown à Paris c’est assez fou. Et moi d’arriver de ma petite banlieue jusqu’à Los Angeles, c’est pareil aussi". Seulement, de par ses racines, Omar Sy a, lors de ses débuts, eu des moments de doute, comme il l’a confié : "Bien-sûr qu’il y a eu au début ce souci de légitimité, de savoir si on était vraiment à notre place, si on y avait vraiment droit. Parce que même si on le veut, on a quand même l’impression que pour certaines personnes ce n’est pas vraiment justifié. On a le besoin de prouver toujours un peu plus".

Omar Sy "enfermé dans le noir"

Plus encore, Omar Sy –qui s’indignait au même titre que Jamel Debbouze après la mort d’un adolescent à Trappes- a avoué avoir parfois eu conscience d’avoir été choisi pour sa couleur plutôt que pour son talent. "Moi je suis passé par là, je ne m’en cache pas. Même dans le côté comique, toutes les blagues que j’avais c’était avec des accents que je maîtrisais, des accents que j’avais entendu plus jeune avec lesquels je m’amuse, un accent sur lequel j’avais du recul", a-t-il alors lancé avant de nuancer : "Je me suis amusé avec ça, mais justement le truc c’est de pouvoir dépasser tout ça". Enfin, celui qui défendait sa coupe afro après avoir été victime de racisme a confessé avoir longtemps été "enfermé dans le noir", faisant ainsi référence à sa couleur de peau et à sa banlieue, "des trucs pas très sympathiques, pas très lumineux, avec peu de joie, pas beaucoup d’espoir". 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc KATY PERRY @katyperry
    @markthekatycat music lovers existed before socials
    Détails
  • 14 déc KATY PERRY @katyperry
    @sofifii it was a draft and my finger slipped
    Détails
  • 14 déc KATY PERRY @katyperry
    i can’t wait till instagram culture is over so we can all be ourselves again
    Détails