• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Ophélie Bau en désaccord avec Abdellatif Kechiche : elle revient enfin sur la polémique

Ophélie Bau en désaccord avec Abdellatif Kechiche : elle revient enfin sur la polémique
  • A-
  • A+
Partager Google+

C’est l’héroïne principale du film "Mektoub My Love : Intermezzo". Pourtant, à Cannes, elle n’a pas assisté à la projection officielle. Ophélie Bau s’explique pour la première fois. Non Stop People vous en dit plus.

C’était le 23 mai 2019. Ce jour-là les festivaliers de Cannes assistent à la projection du nouveau film d’Abdellatif Kechiche : "Mektoub My Love : Intermezzo". Mais rien ne se passe comme prévu. Le film qui raconte la vie d’adolescents à Sète dérange. En cause, une scène de cunnilingus longue de 13 minutes. Choqués, les spectateurs quittent la salle en nombre. Ils ne sont pas les seuls. Ce jour-là, l’actrice principale Ophélie Bau s’en va aussi. Elle n’avait jamais reparlé de cet incident. Invitée de l’émission Clique vendredi 7 février, elle a révélé les causes de son départ précipité.

Ophélie Bau estime que le contrat n'a pas été respecté

Mouloud Achour accueille l’actrice de 27 ans sur le plateau pour son premier court-métrage en tant que réalisatrice intitulé "Grace". Après une longue présentation, l’actrice rigole "je n’ai plus rien à dire". "Si si si", réagit l’animateur, "on ne vous entend jamais Ophélie." "Pourquoi vous parlez si peu ?", lui demande Mouloud Achour. Visiblement mal à l’aise, l’actrice lui répond "pour dire quoi". Pour couper court à ce moment de gêne sur le plateau, Mouloud Achour lance un extrait du court-métrage. Puis il revient sur la polémique de "Mektoub My Love : Intermezzo". "C’était quoi cette histoire à Cannes ? J’ai envie qu’on comprenne." "C’était une histoire de contrat pas respecté", commence l’actrice. On comprend dès lors qu’entre elle et le réalisateur, quelque chose est allé de travers. "En fait, je n’ai pas voulu assister à la projection parce que je n’étais pas d’accord avec ce qui allait être projeté, en tout cas pas dans l’intégralité, donc je n’ai pas voulu y assister", argumente-t-elle. L’actrice fait référence à la scène de sexe non simulée qui avait enflammé la Croisette et révulsé les spectateurs.

A l'époque, son agent Élisabeth Tanner, avant expliqué dans un communiqué de presse que l'actrice n'avait pas eu le droit de voir le film et la scène en question avant qu'il ne soit projeté au grand public. Or, le réalisateur l'aurait autorisé à valider Canto Uno, le premier volet de sa saga avant sa première projection. D'où la brouille entre le réalisateur et l'actrice.

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 19 fév Non Stop People @NonStopPeople
    Jean-Pierre Pernault victime de publicité mensongère sur Internet https://t.co/N09Uwmy66Z https://t.co/kAIqaqTAbp
    Détails
  • 19 fév Non Stop People @NonStopPeople
    Yasmine Bleeth : L'actrice est méconnaissable, 19 ans après l'arrêt d'Alerte à Malibu https://t.co/JlT27IW1V0 https://t.co/yw6hXom9Nt
    Détails
  • 19 fév Non Stop People @NonStopPeople
    [EXCLU VIDEO] Juan Branco sur BFMTV : Christophe Barbier "solidaire" d’Apolline de Malherbe https://t.co/6FcxODjlZT https://t.co/tzBZVcIZna
    Détails