• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Oscars 2019 : retour sur les plus grosses polémiques de la cérémonie

Oscars 2019 : retour sur les plus grosses polémiques de la cérémonie
(c) maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce dimanche 24 février se tient la 91e cérémonie des Oscars. Plusieurs scandales ont entaché les préparatifs. L’occasion de revenir avec Non Stop People sur les plus grosses polémiques de l’histoire de l’Académie des Oscars.

La 91e cérémonie des Oscars n’a pas encore eu lieu que les polémiques l’ont déjà entaché. L’Academy of Motion Picture Arts and Sciences a multiplié les faux pas en prévision de cette soirée qui se déroule au fameux Kodak Theatre (renommé le Dolby Theatre en 2012) ce 24 février. Oscar du meilleur film populaire, chansons, diffusion en léger différé, tout a été prétexte à la polémique. Le plus gros scandale venait de Kevin Hart. L’acteur avait été choisi pour animer la cérémonie, mais une polémique liée à d’anciens tweets jugés homophobes l’incitera finalement à se retirer de la présentation des Oscars.

Non Stop People vous propose de revenir sur les 5 plus grosses polémiques qui ont entaché l’histoire des Oscars.

5. Marlon Brando refuse un prix

En 1973, Marlon Brando fait scandale en envoyant sur scène une jeune amérindienne, Sacheen Littlefeather. Celle-ci refuse la récompense en son nom et dénonce le rôle réservé aux Amérindiens dans les films américains.

4. Vanessa Redgrave provoque une manifestation

En 1978, Vanessa Redgrave reçoit l’Oscar du meilleur second rôle féminin lors de la 50e cérémonie. Son discours en faveur de la cause palestinienne provoque de nombreux remous. Une manifestation sera même improvisée devant le bâtiment où a lieu la soirée.

3. Elia Kazan conspué

En 1999, le réalisateur Elia Kazan reçoit un Oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière. En montant sur scène, le réalisateur n’est pas applaudi par une partie du public. La cause de ce snobisme hollywoodien ? Son activisme auprès du sénateur McCarthy parti en guerre contre les communistes à l’époque de la guerre froide.

2. Le poids du lobbying

C’est une polémique sans en être une, mais c’est en tout cas une critique vivace. Le poids du lobbying est un reproche qui entache les Oscars chaque année. L’affaire Harvey Weinstein – l’ancien magnat du cinéma étant reconnu comme un des grands gagnants des Oscars avec les films qu’il a produits – avait encore plus mis en lumière cette polémique.

1. Oscar so white

En 2016, la presse note que pour la 2de année consécutive, les 20 acteurs cités dans les 4 catégories d’interprétation sont blancs. Les réactions sont nombreuses et les appels au boycott se multiplient. Spike Lee ou encore Jada Pinkett Smith indiquant qu’ils ne se rendront pas à cette 88e cérémonie. Le hashtag #Oscarsowhite est lancé sur les réseaux sociaux. Face à l’ampleur de la mobilisation, l’Académie décide d’amender ses conditions d’adhésion et promet de doubler en son sein d’ici 2020 le nombre de femmes et de personnes non blanches.

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 28 fév Non Stop People @NonStopPeople
    Koh-Lanta 2020 : qui est Marie, la nouvelle candidate du jeu ? https://t.co/KCKlwny8J4 https://t.co/BF4smui8V9
    Détails
  • 28 fév Justin Bieber @justinbieber
    It’s Friday https://t.co/eLYgnIE5Hh
    Détails
  • 28 fév Non Stop People @NonStopPeople
    Les Enfoirés : un chanteur aurait planté la troupe à la dernière minute https://t.co/Pv0ey6cbld https://t.co/qg9JYjMBnQ
    Détails