• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Procès Harvey Weinstein : Le témoignage d'une accusatrice mis à mal

Procès Harvey Weinstein : Le témoignage d'une accusatrice mis à mal
maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le témoignage d'une des deux accusatrices principales au procès d'Harvey Weinstein à New York a été mis à mal ce lundi 3 février. Alors que la défense a mis à jour des messages compromettants pour l'accusatrice, cette dernière a éclaté en sanglot face au juge. Non Stop People vous en dit plus.

Harvey Weinstein est poursuivi à New York pour le viol de Jessica Mann en 2013, et l'agression sexuelle de Mimi Haleyi en 2006. Cette dernière a d'ailleurs livré le 27 janvier dernier au tribunal sa version des faits sur cette fameuse soirée au cours de laquelle Harvey Weinstein aurait tenté de l'embrasser avant de se mettre à la tripoter : "Je lui répétais : non, non, non. Je le repoussais tout en reculant, je lui ai même dit que j'avais mes règles. "Il me tenait les poignets. Je ne sais même pas si quelqu'un m'aurait entendue si j'avais crié. J’ai fermé mon esprit. Je me disais qu’aller voir la police n’était pas une option pour moi". Et après Mimi Haleyo, c'est Jessica Mann qui a pris la parole devant les juges ce lundi 3 février. Mais rapidement, le témoignage de l'accusatrice a été mis à mal par la défense d'Harvey Weinstein.

Des messages douteux

Avant le début du procès, la défense avait insisté sur le fait que Jessica Mann avait maintenu une relation avec Harvey Weinstein jusqu'en 2016, après le viol dont elle aurait été victime en mars 2013. Et ce lundi 3 février, l'avocate Donna Rotunno a mis à jour plusieurs messages compromettants. Notamment certains envoyés par la jeune femme à Harvey Weinstein quelques mois après son agression présumée : "Merci pour ton soutien sans faille et ta gentillesse. Personne ne me comprend comme toi", écrit-elle avant d'évoquer le "sourire" et "les yeux magnifiques" du producteur de cinéma. Déjà fragilisé par l'interrogatoire du 31 janvier dernier, le témoignage de Jessica Mann a été encore affaibli lorsque cette dernière a lu devant le juge une lettre adressée à Harvey Weinstein en 2013 : "J'ai essayé d'en faire un pseudo père. Je ne pouvais pas vivre la vie qu’ils (ses parents) voulaient que je vive". Finalement au bout de plusieurs heures de contre-interrogatoire, Jessica Mann a craqué et a fondu en larmes. Le juge a alors écourté l'audience.

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 27 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Patrick et Isabelle Balkany condamnés à quatre et cinq ans de prison en appel https://t.co/n3gJbrLuSS https://t.co/TrMFpq0aUa
    Détails
  • 27 mai Non Stop People @NonStopPeople
    RT @morandini_live: À 10h35 en direct dans #morandinilive - La riposte du Pr Raoult hier soir : prétentieux ou génie ? - Débat : @Camelia…
    Détails
  • 27 mai Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Merci❤️❤️❤️❤️ https://t.co/v8dyQNn2Pv
    Détails