• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Procès Harvey Weinstein : Une ancienne assistante raconte son viol

Procès Harvey Weinstein : Une ancienne assistante raconte son viol
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le procès d’Harvey Weinstein se poursuit à New York. Et ce lundi 27 janvier, l’une des deux accusatrices principales a témoigné au tribunal, et a livré un récit glaçant de son agression sexuelle qui aurait eu lieu dans l’appartement de l’ancien producteur de cinéma. Non Stop People vous en dit plus.

Harvey Weinstein doit faire face à ces accusatrices. Il y a quelques jours, le procès pour agression et harcèlement sexuel à l’encontre de l’ancien producteur hollywoodien a débuté à New York. Si plus de 80 femmes ont accusé Harvey Weinstein, ce dernier n’est poursuivi devant un tribunal pénal new-yorkais que pour deux incidents, dont l’un concerne l’ancienne assistante de production Mimi Haleyi qui affirme avoir été agressée sexuellement en juillet 2006. Ce lundi 27 janvier au tribunal, la jeune femme a livré sa version de cette soirée qui s’est déroulée dans l’appartement d’Harvey Weinstein à Soho, où Harvey Weinstein lui avait demandé de venir. Sur place, le producteur aurait tenté de l’embrasser avant de se mettre à la tripoter : "Je lui répétais : non, non, non. Je le repoussais tout en reculant, je lui ai même dit que j'avais mes règles".

"Il me tenait les poignets"

Malgré ses protestations, Harvey Weinstein la conduit dans une chambre et l’agresse sexuellement en lui imposant un cunnilingus : "Il me tenait les poignets. Je ne sais même pas si quelqu'un m'aurait entendue si j'avais crié. J’ai fermé mon esprit. Je me disais qu’aller voir la police n’était pas une option pour moi”. Quelques jours plus tard, Harvey Weinstein la recontacte après qu’elle ne soit pas venue à une avant-première : "Il a encore insisté… je pensais pouvoir reprendre l'avantage. Je voulais garder de bons rapports avec lui. Je ne pensais pas qu'il recommencerait". À peine arrivée, Mimi Haleyi aurait été violée : "Il devait penser que ça m'excitait. Et moi, j'étais allongée là, comme paralysée, en me répétant que je n'étais ni une pute ni une traînée". Face à la procureure, la jeune femme a fait savoir qu’elle culpabilisait : "Oui. Le premier incident, c'était profondément embarrassant, mais je n'avais rien à me reprocher. Là, c'était différent".

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 26 fév Kim Kardashian West @KimKardashian
    School Drop Off 🤍🤍🤍 https://t.co/Npt0UTRUgJ
    Détails
  • 26 fév sophia aram @SophiaAram
    RT @MurielDomenach: #Idlib Tribune conjointe de 14 ministres des affaires étrangères européens 🇧🇪 🇩🇰 🇪🇪 🇫🇷 🇫🇮 🇩🇪 🇮🇪 🇮🇹 🇱🇹 🇳🇱 🇵🇱 🇵🇹 🇪🇸 🇸🇪 ap…
    Détails
  • 26 fév Justin Timberlake @jtimberlake
    💎💎💎 https://t.co/kbz2RlkpC2
    Détails