• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Roman Polanski aux César : Marlène Schiappa réagit à la polémique

Roman Polanski aux César : Marlène Schiappa réagit à la polémique
(c) maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Jeudi 6 février, Cyril Hanouna a présenté un numéro spécial de "Balance ton post" dans lequel il a invité Marlène Schiappa. Un an après son passage dans l'émission dans le cadre du débat national, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes a débattu autour du thème : "La France est-elle raciste ?". Elle est aussi revenue sur la polémique Roman Polanski aux César.

Le 29 janvier dernier, la presse s'est réunie au Fouquet's à Paris pour découvrir la liste officielle des nominations pour les César 2020. Et c'est Florence Foresti - la maîtresse de cérémonie - qui s'est chargée de cette mission. Une liste qui n'a pas manqué de faire polémique à la suite des 12 nominations pour le film "J'accuse" de Roman Polanski.

Une consécration qui passe mal au vu des nombreux témoignages à l'encontre du réalisateur, accusé de viol par plusieurs actrices. Alors qu'une féministe invitée dans "Morandini Live" la semaine dernière n'avait pas hésité à traiter le cinéaste de "fuyard" et de "pédocriminel", de nombreuses autres voix se sont levées pour dénoncer ces nominations aux César.

"Je pense à chaque fois aux personnes"

Après avoir réagi sur RTL à la polémique suscitée par les 12 nominations du film "J'accuse" de Roman Polanski, Marlène Schiappa a une nouvelle fois été invitée à donner son avis sur la question dans "Balance ton post". La secrétaire d'État de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations a ainsi livré son ressenti sur la présence de Roman Polanski aux César en commençant par saluer "les efforts" faits par l'Académie sur la question de l'égalité femmes-hommes. "Il y a deux ans, elle a célébré #metoo, la parole des femmes dans le monde du cinéma et la parité dans un certain nombre d'équipes sous l'impulsion d'Alain Terzian. Je pense que c'est positif et ça doit être salué. Mais il y a un message très paradoxal qui est envoyé", a-t-elle commencé.

Et de poursuivre : "On voit que là sont sélectionnés à la fois le film de Céline Sciamma 'Portrait de la jeune fille en feu' qui célèbre la liberté des femmes dans son message, Adèle Haenel qui a parlé d'abus sexuels subis dans son enfance. Elle est aussi nommée aux César. Et à côté de ça, on a Roman Polanski. Effectivement, je m'interroge sur le message qui ait envoyé aux victimes de violences sexistes et sexuelles qui découvrent ça (...) Je pense à chaque fois aux personnes, à ce qu'elles ressentent (...) Vous savez, on a beaucoup dit dans les débats sur #metoo : 'Oui mais, quand une femme parle d'un viol ça ruine la carrière du pauvre homme accusé'. Manifestement non. L'affaire #metoo ça a démarré avec l'affaire Weinstein par le cinéma. Par le cinéma, on a pu faire un grand pas en avant et chacun s'est interrogé sur la culture du viol dans son secteur. Il ne faudrait pas qu'avec le cinéma, on fasse trois pas en arrière avec les César".

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 19 fév Non Stop People @NonStopPeople
    Christophe Castaner dérape sur Olivier Faure : il en appelle à Emmanuel Macron https://t.co/2kvzsQhtw8 https://t.co/6JKV3GDLc7
    Détails
  • 19 fév Non Stop People @NonStopPeople
    Jean-Pierre Pernaut victime de publicité mensongère sur Internet https://t.co/Gi2mwK4drv https://t.co/8QCvtT1mI9
    Détails
  • 19 fév Non Stop People @NonStopPeople
    « Il y a beaucoup de chefs qui ne disent pas ce qu’ils pensent. Le #GuideMichelin c’est 22 millions d’euros ! »
    Détails