• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Roman Polanski entendu par un procureur polonais, il évite l'interpellation

Roman Polanski entendu par un procureur polonais, il évite l'interpellation
  • A-
  • A+
Partager Google+

Décidément, à chacune de ses apparitions, Roman Polanski n'est jamais tranquille. Selon des informations dévoilées par le quotidien Gazeta Wyborcza, les Américains ont tenté d'arrêter le cinéaste en Pologne, où il s'était rendu pour assister à l'inauguration du musée d'Histoire des Juifs de Pologne. Le réalisateur du "Pianiste" est recherché par la police américaine depuis 1977 pour une affaire d'abus sexuel...

Mise à jour : Roman Polanski a été entendu ce jeudi par un procureur de Cracovie en Pologne et laissé en liberté, a annoncé une porte-parole du parquet. Selon des infos rapportées par Libération, "Roman Polanski a donné des garanties suffisantes (...) pour que son interpellation ne soit pas jugée nécessaire", peut-on lire sur le site.

Alors que son film "Le Bal des vampires", sorti en 1967, a été adapté en comédie musicale par Jim Steinman et Michael Kunze, Roman Polanski aurait été victime d'une tentative d'arrestation. C'est en tout cas ce qu'a rapporté le quotidien Gazeta Wyborcza ce jeudi 30 octobre, en affirmant que les Etats-Unis ont voulu arrêter le cinéaste en Pologne, lieu qu'il visitait pour l'inauguration du musée d'Histoire des Juifs.

Une nouvelle polémique qui survient seulement quelques mois après sa décision de ne pas assister au Festival de Locarno en Suisse, pour éviter "tensions et controverses".

Roman Polanski dans le viseur des Etats-Unis

En 2009, Roman Polanski avait eu affaire à la justice pour une affaire d’abus sexuel datant de 1977. Ce dernier avait alors été placé en arrêt dans son chalet de Gstaad, évitant une extradition vers les Etats-Unis, faute de preuves suffisantes. Depuis, la police américaine est à ses trousses, et ne lâche pas le morceau.

Une procédure d'extradition rejetée

Pour le moment, la demande de la justice américaine, adressée au procureur général de Pologne en attendant la procédure d'extradition, a été rejetée. En cause ? Elle ne remplissait pas les critères requis par des accords internationaux et elle n'a pas été traduite en polonais, a rapporté le journal qui a cité un haut responsable du ministère.

Cependant, une interpellation à la demande des Etats-Unis demeure possible. Roman Polanski devrait alors regagner la France où il réside pour que la procédure aboutisse à son interpellation, selon les explications d'un procureur au journal.

Pour le moment, Roman Polanski n'a fait aucun commentaire sur cet incident qui le plonge encore un peu plus dans la spirale du "buzz", malgré lui.

Par Clara P

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 23 sep lafouine @lafouine78
    RT @BichonHerve: Putain je me lève a 4h du mat pour retélécharger Fatima de @lafouine78 5 ans plus tard. Rien à dire tes rimes sont immorte…
    Détails
  • 23 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Muriel Robin : pas de "vraies stars" dans DALS ? Elle s'en prend aux candidats https://t.co/KsD1rqY0qy https://t.co/wFcJthDkZ2
    Détails
  • 23 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Richard Bohringer guéri du cancer ? L’acteur donne de ses nouvelles https://t.co/Ji28Nwl6Of https://t.co/aLNsEIse71
    Détails