• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Roman Polanski : Nicolas Bedos encense son film "J'accuse" et félicite Jean Dujardin

Roman Polanski : Nicolas Bedos encense son film "J'accuse" et félicite Jean Dujardin
  • A-
  • A+
Partager Google+

Mercredi 13 novembre, c'est sur les réseaux sociaux que Nicolas Bedos a tenu à féliciter son ami, Jean Dujardin, pour son rôle dans le film "J'accuse" de Roman Polanski. Un film dont la sortie est mêlée à une vive polémique dans l'Hexagone, alors que le réalisateur est une nouvelle fois sous le coup d'accusations de viol et d'agression sexuelle.

Pour son dernier film, Roman Polanski a décidé de s'attaquer à l'un des cas judiciaires les plus célèbres de l'Hexagone : l'Affaire Dreyfus, du nom de l'officier français condamné à la déportation à vie en 1894 pour avoir fourni des documents secrets à l'Allemagne. Dans le film "J'accuse" sorti mercredi 13 novembre, Jean Dujardin campe le rôle du Colonel Picquart, dont la seule obsession fut de réhabiliter Alfred Dreyfus, joué par Louis Garrel. Un film qui divise l'opinion publique, non pas pour ce qu'il raconte, mais pour les accusations dont Roman Polanski fait encore l'objet. Quelques jours avant la sortie du film au cinéma, c'est Valentine Monnier qui a accusé le réalisateur de viol et d'agression sexuelle lorsqu'elle n'avait que 18 ans, en 1975. Des déclarations qui ont vivement entaché la promotion du film, si bien que le casting a annulé plusieurs passages dans les médias.

"Bravo mon pote"

Et si Michaël Youn s'est attiré les foudres d'une grande partie de l'opinion, en faisant une plaisanterie de mauvais goût lors de l'avant-première du film, Nicolas Bedos a quant à lui choisi de ne pas s'attarder sur la polémique. Au contraire. Mercredi 13 novembre, le réalisateur et écrivain n'a pas fait cas du scandale et des appels au boycott, et a ainsi été l'un des premiers à visionner le film. C'est ensuite sur son compte Instagram que Nicolas Bedos a tenu à saluer la prestation d'acteur de Jean Dujardin : " Je sais les mois de concentration que cela a requis. Et c’est à l’écran. Dans chaque scène. Il est parfois difficile d’adhérer aux prestations dramatiques des amis qu’on a vu faire les zouaves. Et ici ce fut le cas, au bout de 4 min !" a-t-il commencé, avant d'honorer ce film "implacable et passionnant" dans lequel son ami apporte "une sorte d'émotion diffuse, ambivalente, énigmatique et inédite dans sa carrière." Nicolas Bedos a ainsi conclu : " Bravo mon pote. Tu peux tout jouer."

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Je sais les mois de concentration que cela a requis. Et c’est à l’écran. Dans chaque scène. Il est parfois difficile d’adhérer aux prestations dramatiques des amis qu’on a vu faire les zouaves. Et ici ce fut le cas, au bout de 4 min ! Dans ce film implacable et passionnant, Jean apporte une sorte d’émotion diffuse, ambivalente, énigmatique et inédite dans sa carrière, il campe avec rigueur un personnage esseulé, totalement libéré des interrogations et des complexités habituelles: Picquart poursuit sa quête, comme un symbole de probité qui interroge le passé comme l’avenir. Bravo mon pote. Tu peux tout jouer. @jeandujardin

Une publication partagée par Nicolas Bedos (@nicolasbedosofficiel) le

13 Nov. 2019 à 6 :51 PST

Par Sarah M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 16 déc Paris Hilton @ParisHilton
    #Cinderella #Sliving ✨👸🏼✨ https://t.co/mqahW12m98
    Détails
  • 16 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @KrisJenner: Turn on E! now east coast!! Season finale of Keeping Up with the Kardashians starts now! #KUWTK
    Détails
  • 16 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    Our season finale of Keeping Up With the Kardashians airs tonight on E! This dinner where we all dress up and act l… https://t.co/LFBgDL5z32
    Détails