• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Roman Polanski : Pourquoi Marlène Schiappa n'ira pas voir "J'accuse"

Roman Polanski : Pourquoi Marlène Schiappa n'ira pas voir "J'accuse"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Quelques jours avant la sortie de "J'accuse" de Roman Polanski, Valentine Monnier - une photographe et comédienne française - a accusé le réalisateur de viol dans un témoignage choc publié par le Parisien. Des révélations qui ont fortement perturbé la promotion du long-métrage. Face à la polémique, Marlène Schiappa a pris la parole, révélant qu'elle ne comptait pas aller voir le film.

Roman Polanski fait la Une des médias depuis les révélations faites par Valentine Monnier dans l'édition du 8 novembre 2019 du Parisien. Cette photographe et actrice française accuse le réalisateur de viol. Les faits remonteraient à 1975. "Je n'avais aucun lien avec lui ni personnel ni professionnel et le connaissais à peine (...) Ce fut d'une extrême violence, après une descente de ski, dans son chalet à Gstaad (Suisse). Il me frappa, roua de coups jusqu'à ma reddition puis me viola en me faisant subir toutes les vicissitudes. Je venais d'avoir 18 ans", a-t-elle raconté dans un long texte adressé au quotidien. Si cette dernière a finalement réussi à sortir de son silence 44 ans après, c'est grâce à la sortie du long-métrage "J'accuse" de Roman Polanski, dans lequel le réalisateur s'attaque à l'affaire Dreyfus.

Depuis la publication de ce témoignage choc, la promotion du film de Roman Polanski a été fortement perturbée, entre annulations en série et blocage massif. Dans la soirée du mardi 12 novembre, une avant-première devait avoir lieu au cinéma Le Champo à Paris. Mais les mobilisations féministes ont eu raison de cet évènement. Malgré la polémique, le long-métrage de Roman Polanski se porte bien du côté du box-office, comme l'ont révélé nos confrères de France Info.

"Je n'empêche personne de le faire"

De nombreuses personnalités ont réagi à l'affaire, certaines n'hésitant pas à apporter leur soutien à Roman Polanski, à l'image de Nadine Trintignant. Dans un entretien au Figaro, Marlène Schiappa - la secrétaire d'État à l'égalité femmes-hommes - a elle aussi livré son ressenti. "Je crois et soutiens toutes les femmes qui disent avoir été victimes de violences sexistes ou sexuelles", a-t-elle commencé. Ira-t-elle voir le film "J'accuse" au cinéma ? "Si dans ce pays, il doit y avoir une seule et dernière responsable politique qui croit ces femmes, ça ne peut être que la personne chargée de ces sujets au gouvernement. Donc, par principe, je n'irai pas acheter une place de cinéma pour voir le film, mais je n'empêche personne de le faire", a-t-elle répondu.

Des propos qu'elle a réitérés au micro de Yahoo Actualité tout en revenant sur la réponse apportée à Valentine Monnier qui a révélé dans son témoignage l'avoir contactée. La secrétaire d'État à l'égalité femmes-hommes a aussi réagi aux récents blocages qui ont empêché la projection du film. "J'ai vu les manifestations féministes pour bloquer le film. J'ai aussi vu des gens leur criant des insultes. Nous gagnerions tous à ce que ce débat se passe sans violence", a-t-elle dit.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 31 mar Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    RT @BalanceTonPost: C'est parti pour la soirée spéciale #BalanceTonPost avec la diffusion du doc : "Didier Raoult et la chloroquine peuvent…
    Détails
  • 31 mar Kim Kardashian West @KimKardashian
    My little Northie was so small 💕 🎻 https://t.co/7wESW2ujOL
    Détails
  • 31 mar Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    RT @BalanceTonPost: Des bactéries à son nom, des bustes romains à son effigie... Le Dr Didier Raoult est-il mégalomane ? Réponse ce soir da…
    Détails