• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Roman Polanski, président des César 2017 : Une pétition est lancée pour sa destitution

Roman Polanski, président des César 2017 : Une pétition est lancée pour sa destitution
maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Roman Polanski vient d’être nommé président de la 42ème cérémonie des César. Cette annonce a suscité une véritable polémique. Une pétition vient d’être lancée pour que le réalisateur, accusé de viol et qui n’a pas été jugé aux Etats-Unis, soit destitué. Non Stop People vous en dit plus.

Le monde du cinéma est une nouvelle fois au cœur d’un scandale. Roman Polanski est un réalisateur, producteur et scénariste à succès. Depuis plus de quarante ans, il marque l’histoire du cinéma par ses nombreux films comme "Répulsion, "Tess" ou encore "Chinatown". C’est sans surprise que Roman Polanski a été choisi pour présider les César 2017. Loin de faire la joie de tous, la toile crie au scandale. Depuis plus de quarante ans, le réalisateur doit faire face à la justice américaine pour des accusations de viol. En 1977, il avait passé 42 jours en prison pour avoir eu des "rapports sexuels illégaux" avec une mineure, avant d'être libéré sous caution. Non Stop People vous en dit plus sur ce scandale.

"C’est une insulte aux victimes de viol"

Ce passé peu glorieux est connu de tous et les humoristes n’hésitent pas à s’en moquer. En pleine cérémonie d’ouverture au Festival de Cannes, Laurent Baffie avait décidé de clasher Roman Polanski pour son passé avec la justice. Libéré sous caution de prison, le réalisateur a fui les États-Unis sans attendre le verdict. Depuis quelques heures, une pétition a été lancée sur le site change.org pour destituer Roman Polanski de son rôle de président et boycotter la cérémonie. En introduction de cette pétition, il est ainsi possible de lire : "C’est une insulte aux femmes et à la souffrance qu’elles peuvent endurer, une insulte aux victimes de viol. Par ce choix, l’Académie des César se révèle comme une institution profondément conservatrice quant aux droits des femmes". Affaire à suivre.

Par Emilie Flores

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 25 fév Kim Kardashian West @KimKardashian
    Wait the thought of going back dark makes me sad. @MyleezaKardash may have influenced me
    Détails
  • 25 fév Kim Kardashian West @KimKardashian
    I went live on instagram! Thank you my BFF Allison for the fun interview and hank you to Creat & Cultivate for having me!
    Détails
  • 25 fév Kim Kardashian West @KimKardashian
    Omg @MyleezaKardash https://t.co/bL1pG88ZOQ
    Détails