• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Roman Polanski : une troisième femme accuse le réalisateur d’agression sexuelle

Roman Polanski : une troisième femme accuse le réalisateur d’agression sexuelle
  • A-
  • A+
Partager Google+

Une Américaine affirme avoir été agressée sexuellement par Roman Polanski en 1973, alors qu’elle n’avait que 16 ans. Quarante-quatre ans après les faits, elle a décidé de sortir du silence. Non Stop People vous donne plus d’explications.

Roman Polanski est de nouveau au cœur de la polémique. Le réalisateur polonais, qui soufflera ses 84 bougies le 18 août prochain, a déjà été accusé d’avoir violé et drogué Samantha Geimer en 1977 alors que la jeune fille était mineure. Après 48 jours de détention purgés l’année suivante, il avait été libéré avant de fuir les États-Unis pour ne plus jamais y remettre les pieds. Récemment, la victime a abandonné les poursuites judiciaires contre le cinéaste mais l’affaire est toujours en cours. Cela avait provoqué la controverse lors de la nomination de Roman Polanski en tant que Président des César 2017. En 2010, l'actrice anglaise Charlotte Lewis révélait avoir été forcée à avoir une relation sexuelle avec le metteur en scène alors qu'elle était âgée de 16 ans.

Mardi 15 août, une troisième femme affirme avoir été "abusée sexuellement" par le mari d’Emmanuelle Seigner. Lors d’une conférence de presse organisée à Los Angeles, une certaine Robin a fondu en larmes en déclarant qu’elle avait été violée par le cinéaste.

44 ans après les faits, elle affirme avoir été violée

Celle-ci a aurait décidé de raconter son agression suite à la décision de Samantha Geimer de clôturer le dossier. "Le lendemain, j'ai dit à un(e) ami(e) ce que Monsieur Polanski m'avait fait", a-t-elle lâché avant d’expliquer pourquoi elle s’était murée dans le silence pendant toutes ces années. "Mais, à cette seule exception près, la raison pour laquelle j'ai gardé cela pour moi, c'est que je ne voulais pas que mon père fasse quelque chose qui aurait pu l'envoyer en prison pour le reste de sa vie", a-t-elle affirmé.

Son avocate Gloria Allred a précisé que sa cliente avait été agressée au sud de la Californie sans toutefois donner plus de précisions. S’il y a prescription dans l’affaire puisque les faits se sont déroulés il y a plus de 40 ans, la victime présumée pourrait être appelée à témoigner lors d’un futur procès du réalisateur de "Rosemary's baby". Affaire à suivre, donc.

Par Katia Rimbert

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 24 oct Kim Kardashian West @KimKardashian
    ✨👜 ✨👜 https://t.co/x2s8LVrUsL
    Détails
  • 24 oct Lady Gaga @ladygaga
    Tomorrow is #VoteEarlyDay and registration is still open in some states. More than 50 million votes have already be… https://t.co/Cd30kV6A7O
    Détails
  • 24 oct P!nk @Pink
    RT @christy_mattey: @Pink yes, you can be a registered Republican and vote for Biden 💪🏻 I ❤️ you!! https://t.co/K8QSVUP0rx
    Détails