Cinéma

Roschdy Zem parle de Benoit Poelvoorde et de sa "repartie extraordinaire"

Roschdy Zem parle de Benoit Poelvoorde et de sa "repartie extraordinaire"
@Maxppp
  • A-
  • A+

Dans le dernier film de Xavier Beauvois, La rançon de la gloire, l’acteur et réalisateur Roschdy Zem fait équipe avec Benoit Poelvoorde pour une comédie dramatique touchante. Pour Le Figaro, le comédien a parlé de son expérience aux cotés de l’enfant terrible du grand écran.

Celui qui interprétait Messaoud Souni dans Indigènes change de registre pour une comédie dramatique inspirée d’une histoire posthume réellement arrivée à Charlie Chaplin. Le scénario est le suivant :  Le jour de la mort de Charlot, fin 70’s, un homme, Eddy Ricaart (joué par Benoit Poelvoorde), sort de prison et se fait héberger par son ami Osman Bricha (Roschdy Zem), un père de famille sans le sous. Eddy souffle à son hôte une idée aussi dangereuse que saugrenue : Voler le cercueil de la star défunte afin de demander une rançon à sa famille.

A l’occasion de la promotion de ce film, Le Figaro est allé à la rencontre de l’interprète d’Osman Bricha. Ce dernier a raconté la façon dont le réalisateur avait dirigé son équipe de comédiens "Si le film sort du réalisme, nous, nous avons gardé un ton très réaliste. Le maître mot était l'authenticité. Xavier Beauvois nous répétait: soyez vous-mêmes, complètement sincères, et ce sera drôle par surcroît. Pas de connivence avec l'humour, autrement, on tombe dans la facilité".

le plaisir d'aller vers l'inconnu

En ce qui concerne le cocktail étonnant Poelvoorde/Zem, il raconte "Il (Benoit Poelvoorde) est doté d'un sens de la repartie extraordinaire. Cela donne une liberté dans les échanges qui permet d'aller loin dans l'imprévu, dans l'inconnu. Je crois que c'est cela notre point commun: le plaisir d'aller vers l'inconnu. Beaucoup d'acteurs ont besoin qu'on leur donne la ligne à suivre".

Pour autant, il refuse d’utiliser le mot improvisation pour évoquer son jeu d’acteur "Non, le mot est un peu galvaudé et il a trop l'air de laisser les choses au hasard. Simplement, si vous avez compris le personnage, vous le continuez naturellement. Et il s'enrichit au tournage. Comme Xavier Beauvois, j'aime que le tournage soit plus intelligent que le scénario".

Les deux charlots offrent ici le premier film français de la compétition vénitienne, La Mostra. Il s’agit du 6ème long métrage du réalisateur Xavier Beauvois. 

Par Caroline André

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 05 déc Gad Elmaleh @gadelmaleh

    Merci à tous pour votre soutien et votre amour sur le TEP tour. #riensansvous 🙏❤️🙏

    Détails
  • 05 déc sophia aram @SophiaAram

    François Hollande : 150 jours pour se lâcher!!! https://t.co/hIQHrOnC8y #Hollande #Alep

    Détails
  • 05 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna

    RT @AurelieKrau: Le hashtag le plus utilisé en France est #TPMP! Belle perf @TPMP @Cyrilhanouna et bel exemple d'engagement & viralité #Dig…

    Détails