• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Salma Hayek évoque le racisme aux Etats-Unis : "C’est un problème qu’on doit gérer"

Partager Google+
   / 15  
Charlize Theron
1
Charlize Theron
Salma Hayek
2
Salma Hayek
Tahar Rahim
3
Tahar Rahim
Vincent Cassel
4
Vincent Cassel
Miranda Kerr
5
Miranda Kerr
Elena Lenina
6
Elena Lenina
Jane Seymour
7
Jane Seymour
Hofit Golan
8
Hofit Golan
Fan Bingbing
9
Fan Bingbing
Naomi Watts
10
Naomi Watts
Julianne Moore
11
Julianne Moore
Liya Kebede
12
Liya Kebede
Katrina Kaif
13
Katrina Kaif
Inès de la Fressange
14
Inès de la Fressange
Sean Penn et Charlize Theron
15
Sean Penn et Charlize Theron
  • A-
  • A+

Alors que les meurtres et actes de violence envers la communauté noire se multiplient aux États-Unis, Salma Hayek a reconnu la présence d’un gros problème. Interrogée par le site Entertainment Tonight, l’actrice dénonce le racisme dans son pays, un fléau qu’on ne peut plus ignorer selon elle.

Actrice de talent, Salma Hayek n’est pas du genre à se taire et à tout accepter. Dernièrement, elle n’avait pas hésité à s’attaquer à Hollywood, qu’elle accusait d’être sexiste : "Notre seule valeur pour un film, c’est d’être considérées comme des objets sexuels. Voilà l’apport des femmes à un film" lâchait-elle lors d’une conférence baptisée Women in Motion. Pointant du doigt ces inégalités, elle expliquait : "Le seul genre de film où les femmes gagnent plus d’argent que les hommes, c’est l’industrie du porno" regrettait-elle.

D’ailleurs, la comédienne a longtemps eu des difficultés à composer avec cette image sexy qu’elle renvoyait. Refusant de servir des rôles dans lesquels elle n’était qu’un physique, la belle a, dans un premier temps, renié l’attractivité qu’elle émanait : "J’avais ce rêve d’être une bonne actrice, d’avoir du talent, d’explorer et d’étudier différents rôles à travers mon jeu d’actrice, et ce côté sexy me perturbait. Mais en même temps, pour être tout à fait honnête, si je n’avais pas eu ce côté sexy qui me collait à la peau, on ne m’aurait pas engagée à Hollywood. C’est très bizarre mais j’ai essayé et on ne voulait pas de moi" confiait-elle sur le plateau de France 2.

"Personne n’ose parler"

Si la belle critique ouvertement le mécanisme de Hollywood, elle s’attaque également à son pays, les Etats-Unis, consciente des problèmes raciaux qu’il rencontre. Il y a quelques jours, l’affaire de Sandra Bland, une jeune femme afro-américaine de 28 ans, sans histoire, retrouvée pendue dans sa cellule de prison avait particulièrement émue le pays. En effet, les conditions étranges de sa mort, ainsi que de son arrestation au Texas ont interloqué. Très vite, la piste d’un complot de la part de policiers racistes a été envisagée.

Interrogée par le site Entertainement Tonight, l’actrice libano-mexicaine a reconnu l’existence d’un réel problème : "Nous avons un gros problème. Et je pense que tout le monde le sait mais personne n’ose parler. Pendant très longtemps, les gens ont dit qu’il n’y avait plus de racisme aux Etats-Unis, et que les Etats-Unis étaient un pays d’intégration. Mais ces dernières années, de plus en plus, on se rend compte que c’est un mensonge et que c’est un gros problème qu’on doit absolument gérer" dénonce-t-elle.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Quand Johnny Hallyday évoquait ses projets pour sa fille Jade dans une interview accordée en 2003… https://t.co/y0EaFOmUXY
    Détails
  • 17 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Sur le plateau de Salut Les Terriens, Marina Kaye s'est confiée sur ses années de détresse https://t.co/LH5TONdxb6 https://t.co/FzZrCXaUu8
    Détails
  • 17 déc Non Stop People @NonStopPeople
    A peine couronnée, Maëva Coucke doit faire face à une polémique : Certains internautes l'accusent de racisme… https://t.co/KNQNE1tZKS
    Détails