• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Sandrine Bonnaire victime de violences conjugales : ses confidences glaçantes

Sandrine Bonnaire victime de violences conjugales : ses confidences glaçantes
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le calvaire des violences conjugales, Sandrine Bonnaire l'a vécu. Dans "A l'amour, à la vie de Catherine Ceylac, en librairies le 23 octobre prochain, l'actrice s'est confiée sur cet épisode douloureux de sa vie. Nos confrères ont dévoilé des extraits de cet ouvrage, ce samedi 19 octobre. Non Stop People vous en dit plus.

Un véritable traumatisme. Au début des années 2000, Sandrine Bonnaire était victime d'une violente agression pendant le tournage du film "C'est la vie" avec Jacques Dutronc. La vérité, la comédienne l'a dévoilé dans "A l'amour, à la vie" de Catherine Ceylac, en librairies le 23 octobre prochain. Dans cet ouvrage – dont certains extraits ont été dévoilés par Télé Star ce samedi 19 octobre – Sandrine Bonnaire raconte qu'elle avait, en réalité, était rouée de coups par un ancien compagnon. "Ça n'allait plus, nous savions que c'était la fin", se remémore Sandrine Bonnaire. "Il s'est installé chez moi, je lui ai demandé de partir. J'ai été sympa, j'ai tout fait pour qu'il s'en aille le plus confortablement possible (…) je me suis portée garante pour qu'il puisse prendre un appartement", ajoute-t-elle. Malheureusement pour Sandrine Bonnaire, cet ex-conjoint ne comptait pas se laisser évincer.

La prise de conscience de Sandrine Bonnaire

"Il m'a strangulée, je suis tombée dans les pommes, et je me suis réveillée avec une triple fracture de la mâchoire et huit dents cassées", se rappelle la compagne du trompettiste Erik Truffaz. Avant d'ajouter, expliquant pourquoi elle avait laissé le public croire qu'un inconnu l'avait agressé. "A l'époque, on a parlé d'agression et je n'ai pas osé dire que c'était un homme que je connaissais. Je n'en revenais pas qu'il ait pu me faire ça. Je n'ai pas porté plainte tout de suite parce que, sur le coup, il m'a dit que j'étais tombée", précise-t-elle, toujours dans le bouquin de Catherine Ceylac. Malgré tout, Sandrine Bonnaire restait sceptique, jusqu'au jour où elle s'était faite opérer de la mâchoire en suivant les conseils de Jacques Dutronc. "A la fin de la consultation, ce médecin m'a certifié que j'avais été frappée, que je n'étais pas tombée. Tout s'est éclairé. J'ai porté plainte", affirme Sandrine Bonnaire.

L'homme a été condamné à deux ans de prison avec sursis et à "une grosse amende". Pour sa mâchoire, Sandrine Bonnaire avait reçu deux plaques de titane et une rééducation des muscles du visage. Pour sa santé psychique, elle a suivi quatre ans de thérapie.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 13 nov Shakira @shakira
    RT @SonyMusicLatin: ¡Ya está disponible el álbum en vivo de @Shakira, El Dorado World Tour, como antesala al estreno del #ShakiraFilm esta…
    Détails
  • 13 nov Non Stop People @NonStopPeople
    Matthieu Delormeau s’attaque aux footballeurs : son violent coup de gueule https://t.co/6oBidaedYB https://t.co/jr4K8SARZW
    Détails
  • 13 nov Non Stop People @NonStopPeople
    Mains aux fesses, vexations... Evelyne Thomas revient sur toutes les fois où elle a été harcelée… https://t.co/v2eNWCN5TW
    Détails