• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

SwissLeaks : John Malkovich attaque "Le Monde" pour diffamation

SwissLeaks : John Malkovich attaque "Le Monde" pour diffamation
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

En février dernier, le journal "Le Monde" avait publié sur son site web la liste des évadés fiscaux de la filiale suisse de la banque HSBC. Parmi les personnalités citées, l’acteur John Malkovich. Une dénonciation erronée, comme l’affirme Hervé Témine, conseiller de l’acteur. Aujourd’hui, John Malkovich attaque "Le Monde" pour diffamation.

Le 8 février 2015, "Le Monde" lançait une bombe en révélant les listings des évadés fiscaux de la filiale suisse de la banque HSBC. En effet, le journal avait publié une vaste enquête mettant à jour le système d’évasion fiscale opérée entre HSBC et sa filiale suisse HSBC Private Bank Suisse. Le quotidien déclarait que Gad Elmaleh, Lisa Azuelos, Jacques Dessange ou  encore Arlette Ricci, "figurent sur la liste des nombreux Français ayant eu un compte dans la filiale suisse de HSBC", précisant que Gad Elmaleh (nom qui a fait le plus de bruit), "disposait à Genève d’un compte faiblement approvisionné, avec un peu plus de 80.000 euros entre 2006 et 2007" bien que sa situation aurait été régularisée depuis.

Vivement critiqué sur les réseaux sociaux, l’humoriste s’en était pris aux méthodes d’enquête du Monde, traitant les journalistes du quotidien de "losers".

Bien que le cas de Gad Elmaleh ait fait l’objet de précisions, cela n’a pas été la même affaire pour l’acteur John Malkovich, également cité dans la liste noire. Le comédien a donc engagé une procédure contre "Le Monde" pour diffamation.

Une procédure devant le tribunal correctionnel a été lancée à l’encontre du journal

En effet, comme l’a fait savoir son conseiller, Hervé Témine via un communiqué, John Malkovich a bien été titulaire d’un compte-titres en Suisse mais cela remonte à plusieurs années (de 1994 et 1999). De plus, le compte était placé dans établissement qui a été, plus tard, acquis par HSBC PB. "Il s’agissait, en outre, d’un compte déclaré, depuis l’ouverture, à l’administration fiscale américaine" a précisé l’avocat. Cette précieuse information n’a pourtant pas été mentionnée dans le fameux article incriminant son client bien qu’elle était connue des journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme au moment où ils ont rendu publique l’affaire. Ainsi "la référence à son nom dans le listing ‘Falciani’ est donc purement fortuite, ce que le journal n’ignorait pas comme l’attestent les éléments que le directeur de la publication et les journalistes ont eux-mêmes produits pour leur défense dans la procédure de diffamation" a déploré l’avocat de la star.

"Une procédure devant le tribunal correctionnel et en comparution immédiate à l’encontre des deux journalistes et de leur employeur a donc été lancée" a indiqué Puremedias. En effet, cette affaire a gravement nui à la réputation de son client, affirme Hervé Témine, assurant que "l’atteinte qui a été portée à son honneur est considérable".

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 12 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    https://t.co/YAqL6HU97S
    Détails
  • 12 déc lafouine @lafouine78
    RT @HITRADIOMA: Interview avec @lafouine78 comme promis 😁👌🏼 #HITRADIO #MMA2017 https://t.co/j3M6Asfist
    Détails
  • 12 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    RT @NBCTheVoice: .@brookesimpson literally set the stage on fire with her impressive performance of @JourneyOfficial's "Faithfully." #Voice…
    Détails