• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Tahar Rahim se confie sur sa terrible solitude après Un Prophète

Tahar Rahim se confie sur sa terrible solitude après Un Prophète
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Interrogé par l’Express en marge de la sortie des Anarchistes, dont il partage l’affiche avec Adèle Exarchopolous, Tahar Rahim est revenu sur l’après Le Prophète, qui l’avait révélé aux yeux du grand public en 2009. Et le compagnon de Leïla Bekhti a confié avoir très mal vécu cette exposition soudaine.

En 2009, Tahar Rahim a 28 ans lorsqu’il se révèle aux yeux du public français dans Un Prophète, de Jacques Audiard. Encensé par la critique, le jeune homme marque alors l’histoire du cinéma français en devenant le premier comédien à remporter la même année le césar du meilleur espoir masculin et le césar du meilleur acteur. Quatre ans plus tard, le compagnon de Leïla Bekhti avait confié au magazine Edgar avoir très mal vécu ce succès fulgurant : "C'est moi qui me suis mis trop de pression en vérité. J'imaginais que tout le monde m'attendait au tournant. [...] Après les Césars, je me suis caché. Beaucoup d'ailleurs. Je ne me montrais pas aux médias, à personne... Je ne savais pas trop comment prendre un compliment" avait-il alors confessé.

"Pendant deux ans, cette solitude a vraiment été dure à vivre"

De retour sur le devant de la scène en cette fin octobre avec la diffusion des premiers épisodes de la série Pink Panthers et la prochaine sortie au cinéma des Anarchistes, dont il partage l’affiche avec Adèle Exarchopolos, Tahar Rahim est revenu sur cette période difficile dans les colonnes de l’Express : "J'étais très sauvage, je me cachais beaucoup, j'évitais de me montrer à la télévision. Je ne voyais aucun autre moyen de me protéger. Pendant deux ans, cette solitude a vraiment été dure à vivre. Je n'aurais jamais imaginé ce qu'Un prophète allait déclencher". S’il affirme avoir compris qu’il lui était impossible de tout contrôler, Tahar Rahim n’en reste pas moins très méfiant et désireux de préserver sa vie privée"Je n'aime pas qu'on sache tout de moi. Une fois qu'on ouvre une porte, elle ne se referme plus" explique-t-il. Résultat, le comédien est absent des réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter ou Instagram : "Très vite, on finit par se perdre (...) et on bascule dans une schizophrénie malsaine".

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 déc Rihanna @rihanna
    what dat mouf do?! y'all ready for #MATTEMOISELLE on Dec. 26 doe?? 💋💋💋 @fentybeauty https://t.co/9DZaBUunaY
    Détails
  • 18 déc Justin Timberlake @jtimberlake
    Want to see me perform at the #SBLII #PepsiHalftime show FROM THE SIDELINES? RT for a chance to win sideline passe… https://t.co/mUGCiOXylA
    Détails
  • 18 déc Paris Hilton @ParisHilton
    Thank you to my tall & amazing security team for watching over me in #Moscow. ⚡️ https://t.co/FudUL35DGn
    Détails