• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Valérie Lemercier évoque une anecdote familiale hilarante

Valérie Lemercier évoque une anecdote familiale hilarante
  • A-
  • A+
Partager Google+

En promotion pour son long-métrage Marie-Francine, Valérie Lemercier a dévoilé une anecdote familiale hilarante qui l’a inspirée pour son film. Non Stop People vous en dit plus.

Alors que Valérie Lemercier est actuellement en promotion pour son long-métrage Marie-Francine, l’actrice avait confié pour Elle le 26 mai dernier qu’elle souffre d’une dépression. "Je suis une grande femme, un peu dépressive sauf que je me soigne, en faisant des choses qui me plaisent, mais au fond, je comprends très bien que l'on puisse penser ça de moi". Elle avait ajouté : "Si je m'exprime, si je joue, si j'écris, je ne suis plus dépressive ! En revanche, l'oisiveté, les week-ends, les vacances, faire de la barque sur le lac du bois de Boulogne, ce n'est pas bon pour moi".  Et dans son nouveau long-métrage Marie-Francine, l’actrice incarne le rôle d’une femme de cinquante ans, qui est obligée de retourner vivre chez ses parents parce que son mari l’a quittée. Mais ses parents vont tenter de la recaser avec … Stéphane Bern ! Et cette situation n’est pas inconnue de l’actrice, qui s’est inspirée de la vie personnelle de sa mère pour créer son histoire. "On a voulu marier ma mère avec Jean-Claude Brialy. Ses copines disaient : "Il est comme elle, il adore les fleurs, il adore le théâtre..." Je trouvais ça incroyable. D'autant que tout le monde savait bien qu'il était de la fanfare !", raconte-t-elle dans Le Parisien.

Jean-Claude Brialy a longtemps caché son homosexualité

En réalité, l’acteur Jean-Claude Brialy, décédé à 74 ans, a longtemps caché son orientation sexuelle à cause du tabou qui est lié à l’homosexualité. Il l’avait finalement révélée dans son autobiographie Le Ruisseau des Singes en 2000. Il était revenu sur cette annonce dans le magazine Têtu en 2005 : "D’ailleurs, je ne vois pas l’intérêt de dire : "Il est jaune", "Il est juif" ou "Bonjour, je suis homosexuel". Moi, j’étais un "homosexuel naturel", je ne me suis jamais posé de questions, j’ai eu des aventures avec des femmes, des hommes… J'ai choisi les hommes par égoïsme, parce que je trouvais que les rapports étaient plus simples, mais aussi par goût".

Par Violette Salle

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 25 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Kim Kardashian sexy à la plage, elle dévoile ses fesses sur Instagram https://t.co/lRqozSwXFB https://t.co/gnFeCzaSDq
    Détails
  • 25 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Florent Pagny fuit le fisc et s'installe au Portugal https://t.co/WO2jiKcV99 https://t.co/qiUNwnSma0
    Détails
  • 25 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Kylie Jenner enceinte de Travis Scott ? La star cache ses rondeurs https://t.co/Ubia57K9DG https://t.co/Sj2KwbF9aT
    Détails