• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Vincent Cassel dézingue le Festival de Cannes : "C’est monstrueux, dégueulasse et choquant"

Vincent Cassel dézingue le Festival de Cannes : "C’est monstrueux, dégueulasse et choquant"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Vincent Cassel est une des figures emblématiques du cinéma français. A l'occasion de la sortie du remake du film de Claude Berri « Un moment d'égarement », Vincent Cassel enchaîne les interviews. Invité dans l’émission « 50 minutes Inside » sur TF1, il a tenu des propos chocs sur le Festival de Cannes.

Vincent Cassel est connu pour son franc parlé. Il n’a pas la langue dans sa poche lorsqu’il s’agit d’évoquer des sujets d’actualité brûlants, mais il reste toutefois très réservé sur sa vie privée.

A la surprise générale, il n’a pas hésité à récemment aborder son rôle de père en interview. Un sujet omniprésent dans « Un Moment d’Égarement », le dernier film où il est à l’affiche, aux côtés de François Cluzet.

C’est au cours d’un entretien que Vincent Cassel a accordé à « Paris Match », que l’acteur a abordé la relation qu’il entretien avec ses enfants et qu’il a déclaré « Je suis très copine avec mes filles ».

Sur un registre beaucoup moins léger, Vincent Cassel s’est confié à Sandrine Quétier dans « 50 minutes Inside » (TF1). Il a abordé l’univers sans pitié qu’il a découvert au moment de sa soudaine célébrité, après la sortie du film « La Haine » en 1995.

"Il y a quelque chose d’un peu monstrueux"

Chaque semaine dans « 50 min Inside », Sandrine Quétier et Nikos Aliagas reçoivent un invité pour une interview exclusive et très personnelle.

Leur concept est très simple et frappant : parler de cinq moments qui ont marqué la vie de la star assise en face de l’un deux.

Cette semaine, Vincent Cassel était à l’honneur, pour le plus grand plaisir des téléspectatrices.

A l’affiche du film « Un moment d’égarement », il est aussi l’acteur principal de « Tale of Tales » où il incarne le Roi de Roccaforte.

Sous l’œil bienveillant de Sandrine Quétier, Vincent Cassel est revenu sur sa carrière d’acteur, sur les récompenses reçues, mais aussi sur son charme qui fait de lui un sex-symbol.

Un des moments qui a marqué la vie de Vincent Cassel, c’est bien évidemment la sortie du film « La Haine » de Mathieu Kassovitz. Il en a profité pour revenir sur ses premiers pas au Festival de Cannes et a fait des confidences pour le moins franches et directes.

Pour Vincent Cassel, ses débuts au Festival de Cannes furent un véritable cauchemar. Aujourd’hui habitué des tapis rouges et des soirées chics, il s’est rappelé ce qu’il a ressenti lors de son premier passage au Festival de Cannes : « Je ne sais pas si c’était vraiment un rêve. C’était fantastique, mais en même temps, c’était un peu comme un mauvais moment à passer : vite, vite, rentrons à la maison ».

Une première impression qui semble ne pas le quitter totalement, puisqu’il a ensuite confié : « Il y a quelque chose d’un peu monstrueux. Tous les gens parlent, les gens n’ont pas le temps d’être poli à Cannes et donc dès fois c’est un choquant, c’est un peu dégueulasse (...) A l’époque, j’étais un peu mal à l’aise ».

Des confidences à la Vincent Cassel comme on les aime, en toute transparence et sans langue de bois !

Sandra PETRICEVIC

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 16 déc Non Stop People @NonStopPeople
    @MFrance2018 - Miss Rhône-Alpes @Dalidab_off Benaoudia (24 ans) est candidate à l'élection de #MissFrance2018 >> Dé… https://t.co/dwwCdAcAmY
    Détails
  • 16 déc Non Stop People @NonStopPeople
    @MFrance2018 - Miss Corse @EvaColasMissOff (21 ans) est candidate à l'élection de #MissFrance2018 >> Découvrez son… https://t.co/xRcE6ylgOR
    Détails
  • 16 déc Non Stop People @NonStopPeople
    @MFrance2018 - Miss Lorraine @CloeCirelliOff (21 ans) est candidate à l'élection de #MissFrance2018 >> Découvrez so… https://t.co/rFiJl8gXPY
    Détails