• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Vincent Cassel, son coup de gueule contre un magazine

Vincent Cassel, son coup de gueule contre un magazine
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Vincent Cassel est connu pour son franc parler. Alors, quand une revue cinéma s’attaque à son dernier film, « Un moment d’égarement », l’acteur ne se méninge pas. Non Stop People vous en dit plus.

Les Cahiers du cinéma ont voulu frapper fort. A la Une du numéro de septembre, la couverture rassemble Vincent Cassel et François Cluzet. Un cliché issu du long-métrage « Un moment d’égarement », réalisé par Jean-François Richet. En titre, la revue mensuelle dénonce "le vide politique du cinéma français". Une provocation à laquelle l’acteur n’a pas manqué de répondre.

Et Vincent Cassel, exilé au Brésil depuis son divorce avec la belle italienne Monica Bellucci, n’est pas le seul à avoir été jugé dans ce numéro. Les Cahiers du cinéma s’en sont donnés à cœur joie en passant au crible les derniers longs métrages, à commencer par « Dheepan » de Jacques Audiard, « La loi du marché » de Stéphane Brizé, pourtant primés cette année au Festival de Cannes.

Vincent cassel : "Il faut faire du cinéma pour pouvoir en parler vraiment"

C’est ainsi contre son gré que Vincent Cassel se retrouve en couverture des Cahiers du cinéma. En pleine promo pour « Mon roi », prochain film de Maïwenn qui sortira le 21 octobre, il n’hésite pas à pousser un coup de gueule contre cette couverture, dénonçant "qu’une grande partie de la critique donne son avis sur tout mais n’est pas vraiment en mesure de le faire".

Lors d’un entretien accordé à nos confrères d’Allociné, l’acteur emblématique, réputé pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, n’a pas manqué de réagir. "Elle est pas mal", ironise l’acteur de 48 ans, portant la couverture du magazine face caméra. Même si Vincent Cassel préfère en rire, il peine à cacher son mépris envers Les Cahiers du cinéma. "Qui lit les Cahiers du cinéma ? Pas moi en tout cas", rappelle-t-il. « Il faut voir que les Cahiers du cinéma, dans le passé, ont fracassé des gens qu’ils ont ensuite encensés et portés au pinacle. Il faut faire du cinéma pour pouvoir en parler vraiment. Je pense aussi que beaucoup de critiques de cinéma voient trop de films et perdent un petit peu le sens des réalités. »

Bien qu’il remercie les journalistes des Cahiers d’avoir pensé à lui et à son acolyte François Cluzet, avec qui il partageait l’affiche d’« Un moment d’égarement », il n’oublie pas de faire de l’humour. "Le vide politique du cinéma français ? Je serai tenté de dire : « Le vide politique de la critique française »", assure-t-il, transformant ainsi le titre de la Une choc. 

Par M A

Réagissez à l'actu people 1
Par Tattiana | le Mardi 20 Octobre - 01:27
Cassel est un idiot,
Cassel est un idiot, égocentrique, ne pas accepter d'être critiqué.
0
Fil d'infos
People Tweet
  • 16 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    .@Converse coming soon 💓 https://t.co/fU0olb2RX0
    Détails
  • 16 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    .@converse coming soon 💓 https://t.co/h9SHHliEmI
    Détails
  • 16 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    .@brookesimpson rehearsal today @NBCTheVoice was AMAZING! (Just like her!) Make sure you VOTE for Brooke & downlo… https://t.co/GMxi65HgD3
    Détails