• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Woody Allen, ses confidences touchantes : “Le cinéma m’a sauvé la vie“

Woody Allen, ses confidences touchantes : “Le cinéma m’a sauvé la vie“
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

En pleine promotion de son nouveau long-métrage “Un homme irrationnel“, Woody Allen s’exprime sur sa carrière en tant que réalisateur. Dans une interview accordée à “Fémina“, l’homme de 79 ans évoque ses muses, son nouveau film, “L’homme irrationnel“ et il explique comment “le cinéma (lui) a sauvé la vie.“

Woody Allen a eu une carrière impressionnante. Récompensé partout, à Venise, à Cannes, aux Oscars, le réalisateur américain est devenu l'un des cinéastes les plus connus au monde. Le réalisateur, qui va bientôt fêter ses 80 ans, sortira son 46e long-métrage ce mois-ci, “L’homme irrationnel.“ Dans ce dernier film, Joaquin Phoenix interprète un homme dévasté sur le plan affectif, qui a perdu toute joie de vivre. Durant l’interview, Woody Allen explique pourquoi l’acteur, connu notamment pour le film “Her“, est fait pour ce rôle. “C’est un acteur très gentil, doux, qui est dans l’échange, mais c’est aussi un homme compliqué…C’est un tragédien né,“ a-t-il dévoilé. De plus, le réalisateur ne tarit pas d’éloges envers son actuelle actrice principale, Emma Stone. “C’est déjà une grande actrice mais elle va devenir une star de cinéma… L’Amérique l’adore : elle a un capital sympathie énorme,“ a-t-il révélé. A propos de ses projets, Woody Allen continue de travailler avec des stars les plus en vue du moment. “Je vais tourner quelques jours à Los Angeles mais surtout à New York. Je vais travailler avec Kristen Stewart, Bruce Willis et Blake Lively,“ a-t-il déclaré. Passionné de Paris, celui qui a déjà tourné le film “Minuit à Paris“ dans la ville romantique, a aussi exprimé son souhait d’y revenir. J’aimerais avoir une idée de film qui me ramènerait à Paris pour quelques mois car j’adore y vivre,“ a-t-il lancé.

Woody Allen : “Le cinéma : Ce n’était pas le destin“

Malgré son grand succès, le réalisateur, qui a gagné l’Oscar du meilleur réalisateur en 1978 grâce à son film “Annie Hall“, admet que sa carrière dans le cinéma “n’était pas le destin.“ Viré de l’université, Woody Allen a dû écrire des blagues pour des humoristes de cabaret pour survivre. Et petit à petit, “ce boulot m’a permis d’en décrocher d’autres à la radio, à la télévision, au cinéma. Mais c’est juste de la chance,“ a-t-il révélé pendant l’interview. Né d’une famille sans lien avec le show-biz, Woody Allen admet : “le cinéma m’est tombé dessus à 15-16 ans et ça a sauvé ma vie.“ Heureusement pour les fans du réalistateur, il a suivi sa passion parce que celui qui “aurait pu être serveur ou barman“ comme son père, a vraiment influencé le cinéma d'aujourd'hui.

Par Chloé Treasure

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc KATY PERRY @katyperry
    Saying a prayer for my hometown of Santa Barbara & Montecito tonight 😔 The #thomasfire is still only 10% contained… https://t.co/WUgJuAnY3r
    Détails
  • 11 déc KATY PERRY @katyperry
    RT @OfficialJLD: Sending love & prayers to my wonderful Santa Barbara and enormous gratitude to @SBCFireDispatch, @SBCountyOEM & all our br…
    Détails
  • 11 déc KATY PERRY @katyperry
    RT @CAL_FIRE: Over 700 firefighters from 10 states are on the front lines of the fires in Southern California. We are grateful for the out…
    Détails