• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Yvan Attal coupable d’être connu ? Ses confidences chocs sur sa notoriété

Yvan Attal coupable d’être connu ? Ses confidences chocs sur sa notoriété
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Si nos amis les peoples semblent profiter au maximum de leurs vies de stars, certains vivent un peu moins bien leurs rapports à la notoriété. C’est le cas de l’acteur Yvan Attal. Ce dernier avoue avoir pendant longtemps eu un sentiment de culpabilité face à sa propre notoriété. Interrogé par nos confrères du JDD, il se confie. Non Stop People vous en dit plus.

Sur la planète people, nombreuses sont les stars qui s’affichent et avouent sans complexe aimer leur train de vie hors-norme. Et si la plupart n’ont aucun problème avec ce mode de vie un  peu particulier, d’autres avouent avoir un peu de mal à se retrouver dans ce monde rythmé de passe-droits en tout genre. C’est le cas de l’acteur Yvan Attal. En effet, ce dernier avoue et ce, sans langue de bois, avoir eu pendant très longtemps du mal à accepter sa notoriété sans culpabilité. Interrogé par nos confrères du Journal du Dimanche, Yvan Attal revient sur sa célébrité.

« Je profite davantage du succès aujourd’hui qu’à mes débuts. Je me disais, alors : pourquoi moi ? Est-ce mérité ? Suis-je un escroc ? Je suis moins hypocondriaque depuis que j’en ai compris le mécanisme : on se sent tellement coupable qu’on se dit que l’on va tôt ou tard payer l’addition. J’ai ainsi cessé de faire refaire mes analyses quand elles sont bonnes, de peur que le laboratoire soit passé à côté de quelque chose. »

"Je ne savais même pas que j’avais des haters"

Si la célébrité est devenue une sorte d’objectif de nos jours, Yvan Attal lui, compare sans complexe ce monde à un aquarium. « On vit dans un autre monde. On s’agite dans un aquarium avec d’autres poissons de son espèce et les gens vous observent derrière la vitre. De temps en temps, on trouve un petit récif derrière lequel se cacher. Des deux côtés, on aimerait briser la vitre mais c’est si difficile. »

A l’heure où les stars sont ultra connectées afin d’être au plus proche de leurs fans, Yvan Attal avoue ne pas être très friand de ce nouveau mode de communication. Pire, il ne connaissait même pas l’existence des « haters » sur les réseaux sociaux.

« Après mes propos sur la montée du communautarisme en France, je suis entré dans un magasin et, là, un vendeur m’a dit : je vous ai défendu contre des haters sur les réseaux sociaux. Je ne savais même pas que j’avais des haters car je ne suis ni sur Twitter, ni sur Facebook, ni sur Instagram. Je n’en ai pas le temps. De plus, il faut savoir qu’on n’est pas toujours d’accord avec les gens qui vous soutiennent. »

A 50 ans, Yvan Attal, semble bien dans ses baskets bien loin de la sphère 2.0.

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 27 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Saison annulée, audiences en berne : L'émission Koh-Lanta a-t-elle encore un avenir ?
    Détails
  • 27 mai P!nk @Pink
    😍😍😍❤️❤️❤️😍😍😍 thanks @latimes Pink was as relatable as she was spectacular at the Honda Center https://t.co/LMwI2iMwfC
    Détails
  • 27 mai P!nk @Pink
    See you soon! You’re probably gonna get some messages :) https://t.co/Wbo9pshnpo
    Détails