• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
La chaîne

Julien Courbet : "La scène, c'est bien plus difficile que la télé"

Julien Courbet : "La scène, c'est bien plus difficile que la télé"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le célèbre animateur Julien Courbet, qui cartonne sur TMC avec l'émission "Sans Aucun Doute", était ce lundi chez Non Stop People. Après des succès à la radio et à la télé, Julien Courbet a écrit son premier One Man Show "Julien Courbet se lâche", qui se joue à la Comédie des Boulevards jusqu'au 15 mars. Il n’épargne personne, et fait surtout pleurer de rire son public, qui s'agrandit de jour en jour. L'occasion pour nous de revenir sur son passage de la télévision à la scène.

Non Stop People : Quel est le plus gros défi : faire rire un public tous les soirs ou gérer les arnaques dans « Sans Aucun Doute » ?

Julien Courbet : Le plus gros challenge est le public à faire rire, car quand on règle des problèmes de voisinage par exemple, on a de la matière. On a des gens qui parlent, on est un médiateur et on ne fait qu’apaiser. Alors que quand on est sur scène, on n’a rien. On est seul, on a aucun témoin, on ne distribue pas la parole, on n’a pas d’intervenant. On est seul au monde, avec la promesse de les faire rire toutes les 20 secondes pendant plus d’une heure. La scène c’est plus difficile que la télé. Mais je ne le vis pas comme une épreuve, je me régale.

C’est une sorte d’exutoire de passer sur scène ?

C’est plus qu’un exutoire, c’est une psychothérapie. Avec tout ce que je garde en moi à la télé, la scène est le moyen de me lâcher. C’est comme si j’étais une grenade qu’on dégoupillait sur scène. C’est le but de passer sur les planches. J’adore voir la tête des gens, qui n’auraient pas pensé que j’étais capable de faire ça.

Vous n’avez pas peur de perdre votre crédibilité avec votre nouveau rôle de déconneur ?

Je prends le risque, si ça doit me la faire perdre, je la perdrai. Ce n’est pas grave. Je peux perdre tout le reste à coté, je m’en fiche maintenant c’est la scène qui m’importe. De toute manière, j’ai bien peur qu’après 20 ans de télévision, avec parfois des primes à 11 millions de téléspectateurs, il me faudra beaucoup de temps pour perdre ma crédibilité.

Après la radio, la télé et la scène, vous pensez au cinéma ?

Pour l’instant je n’ai pas le temps, et j’ai conscience que je dois encore progresser en comédie. Le jour où j’arriverai très haut, pourquoi pas. Mais pour le moment, si je recevais un rôle principal d’un film, je n’accepterais pas, par respect pour le réalisateur. Je ne voudrais pas le trahir.

Par Arthur

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Johnny Hallyday enterré à Saint-Barth, sa veillée funèbre a eu lieu https://t.co/Krcbs0Q7C5 https://t.co/aZCqBupd5b
    Détails
  • 11 déc Kev Adams @kevadamsss
    RT @KevAdamsCrew: Replay de l’émission Mardi cinéma avec @kevadamsss ➡️ https://t.co/2Fnxl8SU82 #ToutLàHaut https://t.co/6l1t82BnqX
    Détails
  • 11 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Miss France 2018 : les membres du jury dévoilés par Maxime Guény sur Twitter https://t.co/wL8Skxwy7n https://t.co/025EcGUVe8
    Détails