• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
La chaîne

Laurence Ferrari réconciliée avec Patrick Poivre d’Arvor : leur violente brouille évoquée (exclu vidéo)

Laurence Ferrari réconciliée avec Patrick Poivre d’Arvor : leur violente brouille évoquée (exclu vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Laurence Ferrari est la première invitée de la nouvelle émission de Non Stop People, "Face au média". Retraçant son parcours, la journaliste est revenue sur sa brouille avec Patrick Poivre d’Arvor survenue il y a dix ans.

Les relations entre Laurence Ferrari et Patrick Poivre d’Arvor n’ont pas toujours été au beau fixe.  À l’été 2008, la journaliste prend les commandes du 20h de TF1, remplaçant celui qui y officiait depuis 21 ans. Un changement mal vécu par l’auteur d' "Un homme en fuite".  Sur le plateau de Non Stop People, la présentatrice de "Punchline" sur CNews concède ainsi que PPDA n’a pas été très tendre avec elle à l’époque. "C’est le moins que l’on puisse dire", souligne Laurence Ferrari. Interrogée sur cette période, la journaliste évoque une certaine "violence". "C’était violent pour moi, mais je pense que ça l’a été aussi pour lui. Maintenant avec le recul, je réalise que la façon dont il a quitté le 20h, c’est quelque chose qu’il n’avait pas du tout anticipé donc pas du tout géré", déclare-t-elle. "Aujourd’hui, nos rapports sont excellents, on travaille sur la même chaine Cnews, on se croise une fois par semaine de façon fort sympathique. Mais je comprends que lui ait été choqué par la façon dont il a été éjecté du 20h, pour autant certaines attaques auraient pu être évitées", nuance Laurence Ferrari.

"Certaines attaques auraient pu être évitées"

Le tempérament de la journaliste a joué dans cette réconciliation. "J’ai tendance à aller de l’avant, je ne suis pas quelqu’un qui regarde dans le rétroviseur, le prochain défi, c’est le plus important pour moi", explique-t-elle. Malgré la violence des propos de l’époque, la journaliste du groupe Canal + tient à rappeler que ce bashing" dont elle a été victime, fut d’autant plus important de par sa condition de femme. "Le bashing est aujourd’hui systématique avec la violence des réseaux sociaux. Après j’étais une femme, et ça c’est un élément extrêmement important. Le bashing sur les femmes est d’autant plus violent, d’autant plus diffamatoire qu’il s’agit d’une femme et pas d’un homme. Les reproches qu’on fait à une femme, on ne les fait pas à un homme", déclare Laurence Ferrari.

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 19 Jan Paris Hilton @ParisHilton
    Take me to #Paradise ✨💙✨ https://t.co/8WI3WrJGkQ
    Détails
  • 19 Jan Paris Hilton @ParisHilton
    Happy Birthday @Tiesto 🎉🎂🎉 https://t.co/1pFsqXbzJQ
    Détails
  • 19 Jan Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    @billboard @MarkRonson 💔❤️
    Détails