• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
La chaîne

Nabilla en prison, les frères Bogdanov décryptent le phénomène

Nabilla en prison, les frères Bogdanov décryptent le phénomène
  • A-
  • A+

Igor et Grichka Bogdanov, qui seront les invités de Média People dimanche prochain sur Non Stop People, ont évoqué l’affaire Nabilla - Thomas Vergara. Et selon eux, la jeune femme n’a pas à s’inquiéter pour son avenir médiatique. Vidéo exclusive.

Igor et Grichka Bogdanov seront les invités de Média People, dimanche prochain, sur Non Stop People. Les deux frères présenteront leur dernier ouvrage, « 3 minutes pour comprendre la grande théorie du Big Bang », préfacé par le Prix Nobel de Physique, John Mather. Connus pour leurs grandes connaissances (parfois très contestées) dans les domaines de la science et de la cosmologie, Igor et Grichka Bogdanov viendront faire quelques confidences sur notre plateau. Ils aborderont notamment l’affaire Nabilla - Thomas Vergara sous un angle uniquement médiatique. Nabilla est toujours en détention provisoire à la maison d’arrêt de Versailles. Elle est soupçonnée d’avoir poignardé son compagnon Thomas Vergara. Nabilla a été mise en examen pour tentative d'homicide volontaire et violences volontaires aggravées.

« Si Nabilla écrivait un livre aujourd'hui, ce livre-là serait probablement en tête des gondoles »

Pour autant, les frères Bogdanov ne sont pas vraiment inquiets concernant l’avenir médiatique de Nabilla. Igor et Grichka Bogdanov pensent tous les deux qu’il y aura une demande du public pour revoir Nabilla à la fin de cette affaire : « Moi, je ne pense pas (que la carrière médiatique de Nabilla soit terminée), pour des raisons qui sont liées à la composition du désir médiatique, qui est diffus dans toute la société. Et aujourd'hui, on est prêt à consommer ce genre d'images. L'infosphère est vorace, elle réclame ce genre d'événements. Je pense même que si Nabilla écrivait un livre aujourd'hui, ce livre-là serait probablement en tête des gondoles. C'est évident. Il y a une espère de sur-moi non éthique. Il y a peu de morale dans l'infosphère, elle dévore tout. Et, évidemment, on est prêt à y participer. Les spectateurs sont aujourd'hui très avides de cette consommation d'images, même si la morale peut être malmenée au passage. C'est une des caractéristiques de la consommation d'informations contemporaine. »

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 26 mar Non Stop People @NonStopPeople
    On n'attendait pas vraiment #EmmanuelMacron sur ce sujet là ! #Punchline https://t.co/QTJhvDiYGZ
    Détails
  • 26 mar Non Stop People @NonStopPeople
    #LineRenaud poursuit son combat pour le #sidaction : "Il faut continuer à se mobiliser" https://t.co/qT1ClNzZgt https://t.co/f4PIxVHl8H
    Détails
  • 26 mar Kev Adams @kevadamsss
    GANGSTERDAM J-3 !! #ItsComing #Hate https://t.co/VP2iIvJUT5
    Détails