• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Mode

Cara Delevingne : les révélations chocs sur son passé suicidaire

Cara Delevingne : les révélations chocs sur son passé suicidaire
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Cara Delevingne n’en finit pas de faire des déclarations chocs et de révéler son passé. La mannequin star s’est confiée sur son adolescence, ses épisodes dépressifs et ses envies suicidaires lors d'une interview accordée à « Vogue US ».

Cara Delevingne est le mannequin le plus bankable du moment. Si aujourd'hui tout semble lui sourire, Cara Delevingne avoue avoir traversé des épisodes très difficiles et douloureux au cours de son adolescence.

Il faut dire qu’avec une mère accro à l'héroïne, des difficultés scolaires, des séances régulières chez de nombreux psychothérapeutes depuis l’âge de 10 ans et une dépression refoulée à 15 ans, Cara Delevingne n’a pas eu une enfance et une adolescence rêvées. Sous antidépresseurs et psychotropes « plus forts que le Prozac », la star avoue qu’elle était « complètement malade avec ou sans drogues ».

Cara Delevingne a mis du temps à accepter et assumer sa bisexualité, mais elle a trouvé le bonheur dans les bras de la chanteuse St.Vincent (Annie Clark). Un amour qui lui permet de trouver un équilibre et de ne pas sombrer de nouveaux dans des états dépressifs : « C'est quelque chose dont je n'ai pas souvent parlé, et qui représente pourtant une énorme part de mon identité ».

"JE ME FRAPPAIS LA TÊTE CONTRE LES ARBRES POUR PERDRE CONNAISSANCE"

Cara Delevingne a fait des confidences très personnelles au magazine « Vogue US » et s’est livrée sans retenue : « J'ai été frappée par cette vague massive de dépression, d'anxiété, de haine de moi-même, et ces sentiments étaient si douloureux que je me frappais la tête contre les arbres pour me faire perdre connaissance. Je ne me suis jamais entaillée volontairement, mais je me griffais jusqu'au sang. Je voulais me dématérialiser et que quelqu'un m'emporte ».

Une détresse qui l’a même poussé à penser à en finir et à se suicider : « Je savais que si je voulais devenir actrice, je devais terminer l'école, mais je me mettais dans un tel état que je ne pouvais pas me réveiller le matin. Le pire étant que je savais que j'avais de la chance, et le fait que j'aurais préféré être morte... je me sentais juste tellement coupable, et c'est un cercle vicieux. Donc je m'attaquais à moi-même encore plus ».

Aujourd'hui, celle qui embrasse aussi une carrière d’actrice dans le film « Paper Towns » avoue que ses épisodes dépressifs reviennent de temps en temps : « C'est comme si, dès que quelque chose va trop bien pendant trop longtemps, je préférais tout gâcher ».

Elle a même repensé au suicide un soir où elle était seule dans son appartement new-yorkais : «  Je me suis dis 'j'ai besoin de décider si je m'aime autant que j'aime l'idée de la mort' ».

Cara Delevingne se sent heureuse et épanouie dans sa vie actuellement et semble avoir trouvé un peu de sérénité, même si ses déclarations laissent penser qu’elle pourrait un jour ressombrer dans la dépression.

Comme quoi, la célébrité et l’argent ne permettent pas d’acheter le bien-être et le bonheur.

Sandra PETRICEVIC

 

 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc Rihanna @rihanna
    RT @oceans8movie: Meet the new guys. #Oceans8 in theaters June 2018. https://t.co/GU6kDEiKd2
    Détails
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Contrairement à ce qui était paru dans la presse, Laeticia Hallyday n'a pas donné son accord à un projet de comédie… https://t.co/ulfQSeT9Fr
    Détails
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Depuis la Turquie où elle était en concert, Carla Bruni a rendu un bel hommage à la mère de Nicolas Sarkozy, décédé… https://t.co/01uKflNVhf
    Détails