• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Mode

Charlotte Gainsbourg se confie sur le décès de Serge Gainsbourg, "Je n’arrive pas à évoluer"

Charlotte Gainsbourg se confie sur le décès de Serge Gainsbourg, "Je n’arrive pas à évoluer"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Égérie de la nouvelle campagne publicitaire de Comptoir des Cotonniers, qui fête ses 20 ans, Charlotte Gainsbourg est revenue pour Madame Figaro sur son enfance, pas toujours évidente aux côtés de Jane Birkin et Serge Gainsbourg. Non Stop People vous en dit plus.

A l’occasion de ses 20 ans, la marque "Comptoir des Cotonniers" a choisi une égérie prestigieuse pour sa nouvelle campagne publicitaire. Accompagnée de sa fille Alice, Charlotte Gainsbourg apparaît décontractée, portant les habits de la marque, dans un spot d’une quinzaine de secondes. Sur des photos, légendées "20 ans d’amour, 20 ans de style", on aperçoit encore la mère et sa fille très complices. "J’étais très heureuse de faire cela avec elle", explique la compagne d’Yvan Attal dans les colonnes de Madame Figaro.

Très affectée par la mort de sa sœur Kate Barry en décembre 2013, Charlotte Gainsbourg a traversé des moments difficiles depuis. Elle avait choisi de quitter Londres pour New York et en expliquait les raisons à Grazia en avril dernier : "J'ai le droit de changer sans avoir à me justifier. (…) Londres aurait été impossible, trop chargée de références, de ces références auxquelles je voulais échapper." Elle s’était également replongée dans le travail pour s’aérer l’esprit : "Le cinéma occupe intensément la tête, et c'est déjà ça, expliquait celle que l’on pourrait retrouver au casting d’Independance Day 2. Ça permet de s'oublier complètement. Je me focalise sur des préoccupations qui ne sont pas les miennes mais celles du personnage, et ça m'aide."

"Je voudrais que rien ne change chez lui"

Ce vendredi, toujours dans les colonnes du Madame Figaro, Charlotte Gainsbourg a aussi fait le parallèle entre l’enfance de sa fille Alice et la sienne, vécue aux côtés de Jane Birkin et Serge Gainsbourg, ses parents. "J'ai été beaucoup photographiée enfant avec mes parents, je m'en fichais, c'était normal, et puis, quand ils se sont séparés, ça été un cauchemar. Tout s'est retourné contre eux, contre nous, on nous l'a fait payer avec des paparazzis cachés devant chez nous en permanence. Je me suis dit que ma vie privée était à préserver coûte que coûte." Elle compte aussi préserver les souvenirs de son père, comme la rue de Verneuil, où l’artiste habitait un hôtel particulier jusqu’à son décès en 1991. "Ça fait bientôt vingt-cinq ans que mon père est mort, et je voudrais que rien ne change chez lui. Je m'accroche à des choses matérielles, je ne peux pas bouger un objet. Tout s'abîme, les peintures sont passées. J'aimerais préserver le lieu à l'identique, mais c'est impossible. Toutes ces années... et je n'arrive pas à évoluer. C'est idiot."

 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Mes chéris la semaine qui arrive s annonce folle! On a retrouvé La Darka Dans @TPMP je kif tellement! Et Demain @CDechavanne 1ère fois ❤️❤️
    Détails
  • 17 déc lafouine @lafouine78
    🔥🔥🔥 https://t.co/Sjacj8kqLQ
    Détails
  • 17 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    Can't WAIT for this Monday & Tuesday with @brookesimpson @nbcthevoice ! #TeamMiley #TeamBrooke Vote 4 Brooke & down… https://t.co/8c8UN0lHfg
    Détails