• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Mode

Dolce et Gabbana : condamnés à 18 mois de prison avec sursis

Dolce et Gabbana : condamnés à 18 mois de prison avec sursis
  • A-
  • A+
Partager Google+

Les stylistes italiens, Domenico Dolce et Stefano Gabbana ont été reconnus coupable de fraude fiscale. Le duo a été condamné par la cour d’appel de Milan à 18 mois de prison avec sursis, viennent d’annoncer les médias italiens.

Le petit monde de la mode est sous le choc. Domenico Dolce et Stefano Gabbana viennent d’être reconnus coupables d’escroquerie aux dépens de l’Etat italien et pour des exactitudes dans leurs déclarations de revenus. Ils étaient poursuivis pour une fraude fiscale estimée à quelques 200 millions d’euros et ont été condamnés hier (mercredi 30 avril) à 18 mois de prison avec sursis par la cour d’appel de Milan. Quatre autres personnes ont également été condamnées.

En première instance, en juin 2013, le duo de créateurs avait été condamné à un an et huit mois de prison pour une fraude fiscale alors estimée à près de 1 milliard d’euros. Mais la peine a finalement été réduite en appel car une partie des délits qui leur sont imputés ont été prescrits. « Je suis sans voix, totalement pantois. Nous déposerons sans aucun doute un recours en cassation », a vivement réagi l’avocat de Dolce et Gabbana, Me Massimo Dinoia.

Cette condamnation fait office de nouveau rebondissement dans cette saga judiciaire. En novembre 2011, la Cour de cassation italienne avait ainsi annulé l’acquittement des stylistes, prononcé par un tribunal en avril de la même année.

Dolce & Gabbana & les sociétés écrans

Les problèmes de Domenico Dolce et Stefano Gabbana avec la justice ont commencé il y a quelques années. En 2010, le journal économique Il Sole 24 ore avait révélé que les stars de la Fashion Week milanaise faisaient l’objet d’une enquête pour évasion fiscale. Au total, Dolce et Gabbana auraient dissimulé 840 millions d’euros de revenus au fisc avec l’aide de quatre autres personnes.

Le duo aurait dissimulé les fameux 840 millions d’euros entre 2004 et 2005 grâce à des sociétés écrans domiciliées dans les paradis fiscaux, comme au Luxembourg. Le fisc italien étudiait le dossier depuis 2007, mais c’est en 2010 que le tribunal de Milan a ouvert une enquête contre la maison de prêt à porter de luxe. En mai 2013, Dolce & Gabbana avaient été condamnés à une lourde amende de 343 millions d’euros. A cette époque, Domenico Dolce avait clamé son innocence via son compte Twitter : « Être accusé de quelque chose qui n’est pas vrai n’est pas une belle chose, mais au fond, on s’en moque, on finira tous six pieds sous terre ».

Par Anais Orieul

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 16 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    .@Converse coming soon 💓 https://t.co/fU0olb2RX0
    Détails
  • 16 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    .@converse coming soon 💓 https://t.co/h9SHHliEmI
    Détails
  • 16 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    .@brookesimpson rehearsal today @NBCTheVoice was AMAZING! (Just like her!) Make sure you VOTE for Brooke & downlo… https://t.co/GMxi65HgD3
    Détails