Mode

Inès de la Fressange doit détruire sa maison, l'ADER satisfaite (Exclu vidéo)

Inès de la Fressange doit détruire sa maison, l'ADER satisfaite (Exclu vidéo)
  • A-
  • A+

L’épisode Inès de la Fressange et sa maison a bel et bien touché à sa fin. Malgré le fait d’être une personnalité, ce qui donne souvent le droit à des privilèges, Inès de la Fressange se voit dans l'obligation de faire détruire l'extension de sa somptueuse maison provençale. Elle s’était octroyée la permission elle-même d’agrandir sa maison de Tarascon dans le sud de la France, sans aucun permis de construire. Mauvaise nouvelle pour l’ex-mannequin Chanel qui a perdu ce lundi 17 Août son procès en référé devant la cour d’appel d’Aix-en-Provence.

Inès de la Fressange, ancien mannequin de grande renommée, profite désormais de sa retraite bien méritée. L’ancienne égérie de Chanel et amie de Karl Lagerfeld a la chance d’être propriétaire d’une somptueuse demeure à Tarascon dans le sud de la France. Si la magnifique villa faisait déjà 280m2 de surface habitable, cette taille ne lui convenait pas et elle a décidé d’agrandir les lieux. Une décision que ses voisins n’ont pas du tout apprécié !

Cela fait déjà 10 ans que Inès de la Fressange est l’heureuse propriétaire de cette immense demeure à Tarascon dans le sud de la France. Si au début de son emménagement tout allait pour le mieux, la situation s’est très vite dégradée, principalement avec ses voisins. En effet depuis que l’ancien mannequin avait décidé de faire des travaux dans sa villa, elle a su s’attirer les foudres de ces derniers.  La raison ? Sa bâtisse se trouve dans une zone protégée et inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques de France.

Procès perdu

Mais l’affaire ne s’est pas arrêtée là, une association de défense de l’environnement rural de la région a aussi voulu s’en mêler. En menant l’enquête il a été découvert que Inès de la Fressange n’avait pas déposé de demande de construire à la mairie de Tarascon. Une affaire que le top model ne pensait pas perdre.

Mauvaise nouvelle pour Inès de la Fressange elle va bel et bien devoir démolir l’annexe qu’elle avait fait construire sans autorisation. La cour a débouté l’ancien mannequin de son recours confirmant qu’elle avait 30 jours pour faire détruire le bâtiment. En plus de détruire cette partie de sa demeure elle devra également tout remettre en état. Une situation qui risque de ne pas arranger les relations entre voisins. 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 09 déc Non Stop People @NonStopPeople

    #Ludivine de #KohLanta, méconnaissable ! https://t.co/XE32GcJ55Q https://t.co/v4m8YSFxdd

    Détails
  • 09 déc Non Stop People @NonStopPeople

    .@enjoyphoenix sensibilise sur le #harcèlement scolaire ! https://t.co/xriplg462q https://t.co/vKg9EYfLoX

    Détails
  • 09 déc Non Stop People @NonStopPeople

    EXCLU - @LudivineBirker abandonnée par son ex-copain, elle nous dit tout ! #lpdla4 https://t.co/YWmSVsSqmF https://t.co/C1GkEeKK1q

    Détails