• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Mode

John Galliano se confie sur la drame de son enfance

John Galliano se confie sur la drame de son enfance
  • A-
  • A+
Partager Google+

Dans l’hebdomadaire Le Point, le créateur licencié de Dior s’est livré pour un entretien touchant . Le très controversé personnage a parlé de son enfance et des persécutions dont il a été victime pendant cette dernière.

En 2011, le créateur défrayait la chronique avec des propos antisémites d’une rare violence tenus en terrasse d’un café parisien. Cet esclandre lui avait valu un licenciement humiliant de l’une des plus grandes maisons de haute couture du monde. Blacklisté pendant des mois du paysage dont il était l’une des figures emblématiques, l'ancien directeur de la création de Givenchy puis de Dior avait, depuis, tenté de revenir sur le devant de la scène. Oscar De La Renta l’avait en quelques sortes pris sous son aile en février 2013 en signant avec lui l’un de ses défilés.

Pour autant, c’est en Russie que le créateur de génie a réellement repris du poil de la bête. En effet, il a été nommé directeur artistique de l’Etoile, la plus grande chaîne de produits de beauté de Russie, mi-mai.

Aujourd’hui toujours décidé à prouver sa rédemption aux Français, John Galliano s’est donc confié à l’hebdomadaire Le Point sur les raisons de son comportement tout bonnement inacceptable d’il y a 3 ans. Il met notamment en cause, son enfance "douloureuse".

"J'avais peur de l'âge adulte, d'ailleurs, jusqu'à la mort de mon père, je pensais ne jamais devenir adulte".

Enfant Homosexuel harcelé et maltraité

Le rapport que le créateur entretenait avec son père en est donc pour beaucoup dans ses propos. Homosexuel aujourd’hui assumé avec son compagnon Alexis Roche, il revient sur la façon dont son entourage le traitait par rapport à sa "différence" : "Je comprends mieux mon enfance, je découvre que j'ai été maltraité par mon père puis harcelé à l'école car j'étais homosexuel".

L’alcool et les médicaments associés à une douleur latente de souvenirs adolescents, quand il commet l’irréparable, il n’est pas réellement maitre de lui-même mais plutôt en proie à ses vieux démons. Il déclare :

"Ce qui s'est produit dans le café parisien La Perle était un mécanisme de défense. Je répétais un schéma que j'avais tant connu, adolescent et j'étais sous un mélange explosif de médicaments et d'alcool. Le 24 février 2011, je n'étais plus moi. J'ai dit la chose la plus horrible, la plus insupportable, la plus terrible qui soit".

Aujourd’hui, il clame être débarrassé de ce qui a causé son lynchage médiatique, et compte refaire parler de lui. Il affirme : "Le nouveau Galliano sera plus grand et plus fort". C’est tout ce que les magnats de la mode lui souhaitent.

Par Caroline André

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 déc Paris Hilton @ParisHilton
    RT @ParisHilton: Refresh your skin with elegant scents & benefits of Rose Water. 🌹#ParisHiltonUnicornMist is my ultimate beauty secret for…
    Détails
  • 17 déc Paris Hilton @ParisHilton
    RT @ParisHilton: I feel so grateful and privileged to be receiving this prestigious award tomorrow evening. It's an honor to accept the "Bu…
    Détails
  • 17 déc Paris Hilton @ParisHilton
    Do they sell Chanel or Gucci at the grocery store?
    Détails