• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Mode

Miss France 2016 : Miss Haute-Garonne tacle le comité suite à sa destitution

Miss France 2016 : Miss Haute-Garonne tacle le comité suite à sa destitution
Facebook Miss Haute Garonne 2015
  • A-
  • A+
Partager Google+

Grâce à une interview accordée à La dépêche du Midi, Miss Haute Garonne a enfin pu donner son ressenti suite à sa destitution. Elle a aussi profité de l'occasion pour tacler le comité Miss France. Non Stop People vous en dit plus.

Alors que l’aventure Miss France 2016 vient juste de commencer, certaines Miss ont déjà été destituées. Si pour Miss Toulouse 2015, ses tatouages seraient la cause de son éviction, pour deux autres Miss, ce serait à cause de photos où elles apparaissent dénudées. Eugénie Journée ou plus connue comme Miss Bretagne 2015 a été destituée de son titre au début du mois d’octobre à cause d’une photo topless. Elle avait par la suite exprimée son incompréhension dans un message publié dans Le Nouvel Obs : "Forcément, être destituée m'a fait un choc, à moi et toute ma famille. Je suis très déçue...".

Après la réaction de Miss Bretagne, c’est au tour de Miss Haute-Garonne donc de s’exprimer suite à son éviction de l’aventure Miss France 2016 à cause d’une photo privée. Julie Taillart avait annoncé sa destitution le jeudi 8 octobre sur Facebook. Grâce à la dépêche du Midi, la jolie blonde s’est exprimée sur les causes de sa destitution. Elle a d’ailleurs confirmé les premières rumeurs : "J'ai eu l'honnêteté de parler d'une photo. Je précise bien que c'est moi-même qui ai montré cette photo privée. L'intention de faire le concours des Miss m'est venue récemment. Or, j'ai fait il y a longtemps, lors d'une séance photo avec un ami photographe, une 'photo artistique', mais vraiment à peine subjective et en aucun cas provocante. Je me suis toujours respectée, c'est une photo que j'ai assumée en toute honnêteté et qui m'a finalement desservie".

"Je me pose la question de savoir si ces règles représentent la femme libérée"

Craintive que cette photo ressorte et provoque un mauvais buzz comme celui de Miss Bretagne, Julie Taillart a donc pris les devants pour en parler au comité. Malheureusement, son honnêteté n’a pas payé comme elle l’explique au site : "Cette photo a ensuite été transférée à la direction de Miss France, qui a décidé que je ne serai pas éligible et que je ne pourrai même pas participer à Miss Midi-Pyrénées. En pleine aventure, j'ai donc dû partir, et tout arrêter ! Vous n'imaginez pas la déception que j'ai ressentie…. Je n'ai rien fait de mal, mais je ne peux aller à l'encontre de cette décision".

Si l’incompréhension prédomine, la désormais ancienne Miss Haute-Garonne semble aussi être remontée contre le comité. Elle explique notamment que les conditions de participation au concours appartiennent désormais au passé : "À titre personnel je me pose simplement la question de savoir si ces règles représentent vraiment la femme libérée et moderne d'aujourd'hui, car nous sommes dans une société d'image et je ne comprends pas que des photos de 'mode' ou 'artistique', en aucun cas provocantes, peuvent faire un tel scandale".

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 15 déc lafouine @lafouine78
    Quand j'partirai ne venez pas pleurer sur ma tombe, combien sont sincères 💔 ? https://t.co/f8Mt6RJ8d5
    Détails
  • 15 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Pendant des années, Katie Holmes et Jamie Foxx ont dû vivre leur amour à l'abri des regards. Cette époque est désor… https://t.co/YE4I2PMiOj
    Détails
  • 15 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Si Brad Pitt et Angelina Jolie avaient accepté de tourner ensemble dans "Vue sur mer" en 2015, c'était pour tenter… https://t.co/D3O4STLhC9
    Détails