• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Mode

Naomi Campbell : sa lutte contre le racisme dans la mode

Naomi Campbell : sa lutte contre le racisme dans la mode
  • A-
  • A+
Partager Google+

Dans une interview à l’Agence France Presse, le mannequin Naomi Campbell dénonce un certain racisme dans le monde de la mode. Elle l’assure : « Il y avait davantage de mannequins de couleur sur les podiums » quand elle débutait sa carrière par rapport à aujourd’hui.

A 44 ans, Naomi Campbell reste une icône de la mode, et elle n’hésite pas à profiter de sa notoriété pour faire passer des messages. C’est le cas ce vendredi dans une interview accordée à l’Agence France Presse (AFP), où elle dénonce le manque de mannequins noirs sur les podiums. Naomi Campbell est prête à se battre, et s’appuie sur les paroles de son « grand-père » Nelson Mandela : « Nelson Mandela m'a toujours dit : Il faut que tu te serves de qui tu es pour parler haut et fort de certaines choses. Tout n'est pas facile à dire et tout n'est pas aisément acceptable par tout le monde, et tout le monde ne va pas forcément aimer ce que tu dis », se rappelle le mannequin, qui regrette d’être « toujours toute seule sur les podiums » des défilés de mode. Comprenez l’unique représentante des mannequins qui n’est pas de couleur blanche. « Quand j'ai commencé ma carrière, il y avait davantage de mannequins de couleur sur les podiums qu'aujourd'hui », assure même celle qui a été la première noire en Une du magazine Vogue, version française.

« JE DOIS AIDER LES JEUNES MANNEQUINS »

Si elle se sentait un peu seule, Naomi Campbell a toujours pu compter sur plusieurs créateurs : « J'ai toujours reçu le soutien extraordinaire d’Yves Saint Laurent, Azzeddine Alaïa, Gianni Versace, Karl Lagerfeld. Ils m'ont tous énormément soutenue au début de ma carrière, j'ai eu beaucoup de chance. J'ai eu ce que j'ai voulu et j'ai pu réussir, grâce à l'aide des créateurs, et je fais toujours des Unes de Vogue. » Naomi Campbell souhaite désormais que les jeunes mannequins noirs puissent se faire une place dans le milieu de la mode : « Je me dois de soutenir à mon tour les jeunes mannequins car leur relation avec les couturiers n'est plus la même. Quand on me disait non, je finissais toujours par trouver un autre moyen pour y arriver. Maintenant, c'est un peu différent, parce qu'elles ont peur de parler. Si elles se plaignent, elles ne seront pas bookées. Il faut aider ces filles, qu'elles soient asiatiques, noires, ou multiraciales. »

« LE RÉSULTAT, C’EST DU RACISME »

En novembre dernier, Slate avait dressé un état des lieux, en comparant les numéros spéciaux de cinq grands magazines féminins : Vogue, Elle, Grazia, Glamour et Be. Le constat était sans appel. Dans les magazines cités, on trouvait en moyenne entre 85 et 95 % de mannequins blancs. La proportion de mannequins noirs variait entre 0 et 6 %. Un chiffre moins élevé que les mannequins asiatiques, minorité la mieux représentée avec une moyenne de 10 %. Naomi Campbell poursuit un combat commencé il y a plusieurs mois. En septembre dernier, avec Bethann Hardison et Iman Abdulmajid, elle dénonçait déjà le racisme des podiums. Les jeunes femmes ont même envoyé une lettre aux Chambres syndicales de la mode de New York, Londres, Milan et Paris : « Saison après saison, les maisons n'emploient qu'un seul ou aucun mannequin de couleur. Même si ce n'est pas intentionnel, le résultat est du racisme. » Le changement tarde à être visible.  

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    So excited that we’ve added kids onto @Screenshopit! #Screenshop_Ambassador https://t.co/azHTEIdMXD
    Détails
  • 14 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    We just announced the new kids shopping feature on @Screenshopit! Now you can take screenshots of any kids outfit y… https://t.co/SshdDedleE
    Détails
  • 14 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Révélation de mon @B_Castaldi , retour sur dals et pleins de darka ❤❤❤
    Détails