• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Mode

Naomi Campbell victime de racisme ? Elle aurait été refoulée d’un hôtel français

Naomi Campbell victime de racisme ? Elle aurait été refoulée d’un hôtel français
  • A-
  • A+
Partager Google+

Même les stars peuvent être victimes de racisme. Dans les colonnes de Paris Match, Naomi Campbell l’a prouvé. Le top a affirmé avoir été recalé d’un hôtel du sud de la France pour sa couleur de peau. Non Stop People vous en dit plus.

Mannequin, chanteuse, productrice et même actrice, Naomi Campbell n’est pas immunisée contre le racisme. En effet, dès ses 15 ans, le top a été victime de nombreuses discriminations raciales comme elle l’a confié à nos confrères de Paris Match. "Le mot ‘diversité’ est aujourd’hui partout, mais il n’existait pas quand j’ai commencé. J’ai toujours voulu que les gens soient traités équitablement. Ne croyez pas que cela va de soi. Le défi est permanent", a-t-elle raconté. Si elle note un progrès, Naomi Campbell n’est pas au bout de ses peines. Dans ce même entretien, le célèbre mannequin de 49 ans a affirmé avoir été refoulé d’un hôtel français en raison de la couleur de sa peau.

Naomi Campbell dénonce

Les faits auraient eu lieu en mai dernier, dans un hôtel du sud de l’Hexagone en marge du Festival de Cannes. "On m’avait conviée à participer à un événement dans un hôtel dont je tairai le nom. On n’a pas voulu nous laisser entrer, mon amie et moi, en raison de la couleur de ma peau", s’est remémoré Naomi Campbell. Et de poursuivre : "Le type à l’entrée prétextait que le lieu était complet. Mais il laissait passer d’autres personnes. C’est pour ce genre de moments révoltants que je continuerai à m’exprimer et à me faire entendre".

Le 12 avril dernier, dans les colonnes de Vogue UK, celle qui est réputée pour son caractère bien trempé avouait que le milieu de la mode avait déjà fait preuve de racisme à son égard, notamment lors de ses débuts. D’après elle, certains couturiers "ne pensaient même pas à embaucher un mannequin de couleur". D’autres grands noms du mannequinat tels que Linda Evangelista ou Christy Turlington lui avaient alors prêté main-forte. Malgré ses efforts, Naomi Campbell a dû se battre pour être rémunérée comme "ses collègues blanches". Pointure du catwalk, le top profite de sa notoriété pour dénoncer la discrimination raciale, toujours très présente dans le milieu de la mode.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 22 avr Non Stop People @NonStopPeople
    Croyez-vous au retour de la série “Les filles d’à côté” ? #LeDebriefNSP
    Détails
  • 22 avr Non Stop People @NonStopPeople
    Bernard Tapie cambriolé : pourquoi il voit cette agression comme un signe du destin https://t.co/e3rwX5wJbO https://t.co/HPlEmyadFT
    Détails
  • 22 avr Non Stop People @NonStopPeople
    Laurent Boyer : Alice Dona revient sur leur séparation et sur son infidélité (Exclu vidéo) https://t.co/VXeH1xpskf https://t.co/FtHyXtR1pB
    Détails