• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Morandini Live

Guy Bedos interdit dans les médias : Comment Michel Drucker l'a aidé (vidéo)

Guy Bedos interdit dans les médias : Comment Michel Drucker l'a aidé (vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Guy Bedos est mort jeudi 28 mai. Ce vendredi, Morandini Live consacrait une page spéciale à l’humoriste. Sur Cnews et Non Stop People, le spécialiste de la chanson française Fabien Lecoeuvre est revenu sur le rôle qu’a joué Michel Drucker dans la carrière de l’artiste.

Guy Bedos a définitivement tiré sa révérence jeudi 28 mai à l’âge de 85 ans. C’est son fils Nicolas Bedos, qui suit les traces de son père, qui en a fait l’annonce sur les réseaux sociaux. L’humoriste, acteur et auteur avait pris sa retraite en 2014 après 50 ans de carrière. Films, sketchs à la télévision, revues de presse, one-man-show, Guy Bedos aura distillé son humour si grinçant de bien des manières. Morandini Live a tenu à lui rendre hommage ce vendredi. Invité sur Cnews et Non Stop People, Fabien Lecoeuvre est revenu sur la carrière de l’artiste pied-noir. "Il est important de préciser le rôle qu’a eu Michel Drucker dans la carrière de Guy Bedos", souligne le spécialiste de la chanson française. "On n’en parle pas mais Michel Drucker a été essentiel car c’était le seul qui le recevait à ce moment-là", indique Fabien Lecoeuvre.

L’humour de Guy Bedos loin de plaire au pouvoir en place

"Il y avait aussi Anne Sinclair qui était en radio à ce moment-là sur France inter, qui l’accompagnait dans ses discours et ses spectacles mais Michel Drucker a toujours donné la main d’une manière intelligente à ce talent qu’est Guy Bedos", continue-t-il. Un peu plus tôt toujours sur le plateau de Morandini Live, le spécialiste de la chanson française soulignait que "ce n’étaient pas les années Mitterrand mais les années Giscard qui ont fait démarrer l’humoriste". "Pour moi, l’importance de Guy Bedos, c’est le pouvoir en place. C’est-à-dire que c’est Pompidou, Giscard. A partir de là il est interdit dans les médias parce qu’il dénonce les injustices sociales, le racisme, la dictature de l’argent. Tout cela ne plaisait pas au pouvoir en place à l’époque. On est entre 1974 et 1981. Tout est contrôlé médiatiquement", raconte-t-il. "Guy Bedos rassemblait à l’époque tout un peuple qui ne pense pas comme le pouvoir en place", ajoute-t-il.

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 06 juil Justin Timberlake @jtimberlake
    When we protest racism in America, people think we are protesting America itself. Why is that the reaction? Because… https://t.co/piMc7wTYuH
    Détails
  • 06 juil Kim Kardashian West @KimKardashian
    Consider donating to Armenia Support Fund help provide COVID-19 aid to struggling small businesses in Armenia.… https://t.co/8yKMrh82U2
    Détails
  • 06 juil Paris Hilton @ParisHilton
    Watch me bake this year's hottest item - Sliving Banana Bread on my new @YouTube video! 💕 Click link in bio for the… https://t.co/MWrxvyDl9M
    Détails