• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Morandini Live

Morandini Live : "Ces cons de journalistes", la profession passée au crible (vidéo)

Morandini Live : "Ces cons de journalistes", la profession passée au crible (vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Olivier Goujoun, auteur de "Ces cons de journalistes", était l’invité de Morandini Live ce jeudi 31 janvier. L’occasion d’évoquer la situation de la profession.

Alors que les critiques et les violences à l’égard des journalistes ont pris une nouvelle tournure depuis le début de la crise des gilets jaunes, le photoreporter Olivier Goujon s’est interrogé sur le devenir de la profession. Le journaliste publie "Ces cons de journalistes". L’auteur établit un état des lieux qui interpelle sur la situation préoccupante que connaît une profession en pleine mutation et précarisation. Interrogé sur le choix de son titre provocateur, Olivier Goujon s’explique. "Cela renvoie à l’idée que les journalistes eux-mêmes ont supporté trop de choses. On a assisté à la décadence de notre métier", indique le journaliste. "Il faut éveiller l’opinion", estime le photoreporter. "Les violences à l’égard des journalistes sont un vrai enjeu", ajoute Olivier Goujon pointant notamment du doigt les violences policiers.

La profession pointée du doigt

Pourquoi les journalistes acceptent de telles conditions de travail ? "On est bien cons d’avoir accepté tout cela, mais en même temps la profession bénéfice encore dans l’opinion d’une image prestigieuse donc ça suscite des vocations et puis c’est un beau métier. C’est un métier qu’on fait par passion, qu’on a envie de faire. C’est aussi pour cela que les journalistes ne se plaignent pas", estime Olivier Goujon. "Ils vivent la souffrance au travail, mais ils ne se plaignent pas", continue-t-il. Le journaliste admet toutefois qu’il y a "une crise de confiance envers la presse". "Certains journalistes sont coupés du terrain, ce qui donne une mauvaise image", indique Olivier Goujon qui estime que "200 à 400 journalistes éditorialistes sont coupés clairement du terrain. Ils sont importants, car prescripteurs dans l’opinion, mais ça ne veut pas dire que ça concerne tout le monde".

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 20 fév Non Stop People @NonStopPeople
    Karl Lagerfeld horrifié à l’idée d’être enterré, la raison dévoilée https://t.co/1IrepYMe4s https://t.co/wXItGRkUwm
    Détails
  • 20 fév Non Stop People @NonStopPeople
    RT @morandini_live: À 10h35 en direct dans #MorandiniLive 📣Marche contre l’antisémitisme : peu de jeunes et que va-t-il se passer mainten…
    Détails
  • 20 fév Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Merci pour hier les amours 😘😘💃🏻💃🏻
    Détails