• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Morandini Live

Morandini Live : émue, Babette de Rozières s’en prend à Joséphine ange gardien (vidéo)

Morandini Live : émue, Babette de Rozières s’en prend à Joséphine ange gardien (vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

À l’approche de la diffusion d’un épisode de "Joséphine ange gardien" centré sur l’esclavage, Babette de Rozières était l’invitée de Morandini Live pour réagir à la polémique suscitée par la série phare de TF1. Et la cuisinière n’a pas mâché ses mots.

Le 7 août dernier, Mimie Mathy annonçait avec enthousiasme la diffusion d’un épisode spécial de "Joséphine ange gardien", centré sur l’esclavage. Diffusion prévue ce lundi 26 août sur TF1. Dans ce 93e épisode de la série, le célèbre ange gardien mettra ses pouvoirs au service de deux esclaves, à la quête d’une nouvelle vie loin de la plantation dans laquelle ils sont exploités, en Guadeloupe. Un programme qui a gravement déplu aux internautes. Sur Twitter, notamment, de très nombreux anonymes avaient hurlé au scandale, dénonçant un "mythe du blanc sauveur". A l’approche de cette diffusion polémique, Babette de Rozières – qui se dit "descendante d’esclaves" - était l’invitée de Morandini Live ce lundi 26 août.

Le cri du cœur de Babette de Rozières

La cuisinière a livré ses ressentis et n’y est pas allée par quatre chemins. "L’esclavage est un sujet brûlant", annonce-t-elle d’emblée. "Il faut savoir où on met les pieds, surtout lorsqu’il s’agit de l’outre-mer, parce que nous on a eu un volet de l’esclavage assez dur", estime-t-elle ensuite. Pour Babette de Rozières, "Joséphine ange gardien" ne serait pas assez adaptée pour évoquer un sujet aussi "grave" que l’esclavage. Dans la foulée, Babette de Rozières rappelle la nature de la traite négrière. "L’esclavage, c’est un crime de l’humanité. Ce sont des hommes qui ont vraiment réduit d’autres hommes à l’état d’animaux. Ce sont des gens qui ont été traumatisés, qui ont été battus, qui ont été fouettés jusqu’à morts par des Blancs pour des questions de profit", explique la cheffe. Elle souhaiterait ainsi que la série de TF1 évoque "la réalité, la cruauté, la tristesse" qu’ont impliquées les longues années d’esclavage. Et ce "en traitant le fond du problème", un sujet encore trop tabou en France, d’après elle.

Submergée par l’émotion, Babette de Rozières évoque ensuite un voyage récent en Louisiane, "dans les plantations", afin d’évoquer la réalité des anciens esclaves souvent placés dans "des cages en fer". Si elle a ses réserves, Babette de Rozières ne veut pas avoir de préjugés. "Je veux attendre de regarder. Mais je peux garantir que si ce sujet est mal traité, je serai de retour", promet-elle ainsi à Jean-Marc Morandini.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 03 avr Non Stop People @NonStopPeople
    Coronavirus : Anne-Elisabeth Blateau (Scènes de ménages) est en voie de guérison https://t.co/8cUWRPR2HW https://t.co/TfCz83U6w6
    Détails
  • 03 avr Non Stop People @NonStopPeople
    Julie Gayet se met à nu contre les violences faites aux femmes https://t.co/5XbXLaFOiN https://t.co/o6yJVvsdZu
    Détails
  • 03 avr sophia aram @SophiaAram
    Et sinon, quelqu'un a pensé à prendre des nouvelles ? https://t.co/8jQJLgYoF6
    Détails