• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Morandini Live

Morandini Live - Gabriel Matzneff : les journalistes doivent-ils s’excuser de l’avoir reçu ? (vidéo)

Morandini Live - Gabriel Matzneff : les journalistes doivent-ils s’excuser de l’avoir reçu ? (vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Les journalistes qui ont reçu pendant des années l’écrivain Gabriel Matzneff dans leurs émissions, doivent-ils présenter leurs excuses ? Le débat est (re)lancé après les excuses mercredi soir du présentateur de "La Grande Libraire" sur France 5, François Busnel.

Mercredi soir, sur le plateau de "La Grande Librairie" sur France 5, le présentateur de l’émission François Busnel a fait ses excuses en direct. "Je voudrais faire une mise au point. J’ai reçu Gabriel Matzneff une fois il y a 5 ans", débute le journaliste précisant que "ce n’était pas pour un de ses ouvrages autobiographiques célébrant ses amours pédophiles, mais pour un roman qui parlait de la Seconde Guerre mondiale." "[…] Je reconnais que cette invitation n’avait pas lieu d’être, car Gabriel Matzneff, tout bon écrivain qu’il soit, a admis avoir commis des actes délictuels", ajoute-t-il. "C’est remarquable et assez rare ce qu’a fait François Busnel hier soir. Mais est-ce qu’il faut aujourd’hui que tous les journalistes qui ont reçu Matzneff dans leurs émissions présentent leurs excuses ?", indique Jean-Marc Morandini dans Morandini Live.

Le journaliste François Busnel a présenté ses excuses en direct sur France 5

"Dans ces cas-là, il faudrait faire un mea culpa collectif, mais le problème, qu’il s’agisse de François Busnel, de Bernard Pivot, de Frédéric Taddei, de tant d’autres … ces journalistes se devaient de recevoir les écrivains du moment et il se trouve qu’on le veuille ou non, Gabriel Matzneff en faisait partie", répond le chroniqueur Simon Marty. "Des excuses de la part de l’ensemble ou presque de la profession, pourquoi pas. Des excuses pour avoir en revanche vu du Nabokov – l’auteur de "Lolita", qui est une fiction –, d’avoir vu cela dans les répugnants écrits autobiographiques d’un auteur jadis à succès – et encore dans un certain milieu parisien -  ça en revanche, ces excuses seraient de bon ton. Mais la première chose qu’auraient dû faire les journalistes qui ont encensé Matzneff, c’est de lire un autre livre, le Code pénal", continue avec sévérité le journaliste.

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 16 Jan ParisHilton.eth @ParisHilton
    RT @WaldorfDubai: We were THRILLED to be a part of Paris and Carter's honeymoon tour! It was so much fun sharing this special time with the…
    Détails
  • 16 Jan sophia aram @SophiaAram
    Banni pour usurpation d'identité, Dieu revient parmi nous, par la grâce de Twitter et l'intercession de ses followe… https://t.co/mUhnvlvnSl
    Détails
  • 16 Jan ParisHilton.eth @ParisHilton
    🥰Love you art!💕 https://t.co/nf1aNs3CGl
    Détails