• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Morandini Live

Morandini Live – Gilets jaunes : les journalistes "bien reçus" par les manifestants ? (vidéo)

Morandini Live – Gilets jaunes : les journalistes "bien reçus" par les manifestants ? (vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Morandini Live consacrait son édition du lundi 14 janvier au mouvement des gilets jaunes. Les violences contre les journalistes ont notamment été évoquées. Non Stop People vous en dit plus.

Samedi 12 janvier, l’ace IX des gilets jaunes se déroulait en province et à Paris. Des violences ont émaillé certaines manifestations et des participants s’en sont pris – une fois de plus – à des journalistes. Une équipe de LCI à Rouen a notamment été poursuivie et l’agent de sécurité du journaliste a été passé à tabac. Des violences qui ont suscité un réel débat, notamment sur la Toile, et qui avaient déjà été contestées au fil de la mobilisation, qui a pris racine sur le terrain médiatique il y a bientôt deux mois. Invité sur le plateau de Morandini Live, José Espinosa, gilet jaune à Montreuil, a réagi, et défendu le mouvement des gilets jaunes.

"Certaines personnes peuvent avoir de la haine" 

Si le mouvement en lui-même ne vise aucunement les journalistes, José Espinosa admet pourtant qu’il y a bel et bien "certaines personnes qui peuvent avoir de la haine". Un sentiment qui ne serait pourtant pas partagé par l’intégralité du mouvement, à en croire ses déclarations. "Les journalistes viennent à nos assemblées, ils sont bien reçus. Ils font leurs reportages comme ils l’entendent. On ne leur demande pas de suivre une ligne. Ils font comme ils veulent", a confié José Espinosa à Jean-Marc Morandini. Si le coordinateur du mouvement à Montreuil avoue que "la grande majorité des journalistes jouent un rôle ‘objectif’" pour rendre compte des événements, il regrette pourtant l’essor d’un deuxième type de journalisme, beaucoup plus subjetcif. "Vous avez quelque fois des journalistes ‘propagandistes’. Et là, effectivement, ça pose des problèmes sérieux", admet José Espinosa. De quoi justifier les dérapages violents ?

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Michel Cymes : comment il a évité le burn-out https://t.co/sy9Wt7vvK7 https://t.co/4RVKghXMKe
    Détails
  • 18 sep Shakira @shakira
    Dani, gracias por compartir con nosotros la importancia de programas como estos de psicomotricidad en la educación… https://t.co/uVjJygVoA2
    Détails
  • 18 sep Lady Gaga @ladygaga
    For @Allure_magazine’s #AllureBestOfBeauty issue in @hauslabs 💄 https://t.co/IKOICgqJiS
    Détails