• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Morandini Live

Morandini Live : hécatombe à Télématin, les raisons dévoilées (vidéo)

Morandini Live : hécatombe à Télématin, les raisons dévoilées (vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Que se passe-t-il à "Télématin" ? L’émission matinale culte de France 2 voit ses chroniqueurs quitter le navire les uns après les autres. Morandini Live a mené l’enquête ce mardi 1er octobre.

En l’espace de quelques mois, onze chroniqueurs de "Télématin" ont quitté l’émission. Face à cette hécatombe, Morandini Live s’est interrogé. "Tout a démarré fin juillet lorsqu’une grande partie des chroniqueurs historiques ont reçu un courrier de la part de France 2 leur informant la fin d’une collaboration le 30 septembre", explique Kévin Vatant, le rédacteur en chef du site jeanmarcmorandini.com. "À partir d’aujourd’hui Télématin n’est plus produite en interne, mais par une filiale externe, qui est France Télévisions Studios. Il était nécessaire de clarifier la situation pour toutes ces personnes, pour tous les membres des équipes qui travaillaient pour Télématin", continue le journaliste. Là où le bât blesse, c’est que ces chroniqueurs historiques n’étaient pas en CDI.

Des chroniqueurs poussés vers la sortie ? 

"Ils ont enchaîné les piges. Ils ont réclamé la reconversion de leurs CDD en CDI et pour répondre à cette demande, la direction de France Télévisions a fait des propositions aux chroniqueurs, mais tous n’ont pas eu la même proposition", continue Kévin Vatant qui révèle en exclusivité que les chroniqueurs se sont vus proposer "de signer un CDI, mais avec un salaire réduit de 20 à 30%". "En outre, une clause de contrat précisait que le journaliste pouvait être amené à travailler pour une autre émission ou une autre chaîne de groupe", souligne le chroniqueur. La plupart des chroniqueurs ont décidé d’attaquer France 2, espérant obtenir un CDI avec des conditions plus convenables. "Ces personnes reprochent surtout à France Télévisions, la façon dont tout cela a été géré d’un point de vue humain", déclare le journaliste dans Morandini Live. Pourquoi de tels changements ? "La direction a profité du départ de William Leymergie […]  pour changer l’ère William Leymergie", répond Kévin Vatant. Isabelle Chalençon, ex-chroniqueuse à "Télématin", a témoigné par téléphone.

Des journalistes victimes de "harcèlement moral" 

La journaliste révèle à Jean-Marc Morandini être "en dépression, en burn-out depuis le mois de février après [son] deuxième prudhomme." "Je ne peux pas prouver le harcèlement moral, mais il existe. Quand on vous refuse vos reportages, quand on ne passe plus qu’une fois à l’antenne au lieu de deux fois", raconte-t-elle. Pour l’instant, France 2 n’a pas souhaité réagir.

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 20 oct La Fouine👁 @lafouine78
    🤫⏳ https://t.co/SKW31mKlm2
    Détails
  • 20 oct Kev Adams @kevadamsss
    On se voit la bas ❤️🙏 https://t.co/YcHQUCCfie
    Détails
  • 20 oct Kev Adams @kevadamsss
    Gros bisous à elle ❤️ https://t.co/47m7B4OYT1
    Détails