• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Morandini Live

Morandini Live : l’affaire Benalla, une affaire d’État ? (vidéo)

Morandini Live : l’affaire Benalla, une affaire d’État ? (vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Les derniers rebondissements de l’affaire Benalla étaient débattus dans Morandini Live ce vendredi 8 février.

L’affaire Benalla n’en finit plus de connaître des rebondissements. Jeudi 7 février, Marie-Elodie Poitout, cheffe de la sécurité du Premier ministre, a démissionné pour "écarter toute polémique". Elle est soupçonnée d’être à l’origine des enregistrements d’Alexandre Benalla et de Vincent Crase révélés par Mediapart la semaine dernière. Dans le même temps, le parquet national financier annonçait l’ouverture d’une enquête sur un contrat signé avec oligarque russe et la société de Vincent Crase. Ce contrat aurait été "négocié" par Alexandre Benalla "du temps où il était à l’Élysée" selon Mediapart. Morandini Live s’intéressait à ces dernières révélations. Alors que le scandale ne faiblit pas, peut-on évoquer une affaire d’État ? "Ce n’est pas une affaire d’État, c’est un très grave dysfonctionnement au plus haut niveau, à l’Élysée et peut-être même à Matignon", estime Patrice Biancone, spécialiste politique.

De nouvelles révélations relancent l’affaire

"Je pense que ce personnage a pris des libertés que l’on n’accorde généralement pas à ceux qui sont en situation à l’Élysée ou à Matignon", continue l’ancien conseiller de François Hollande. "Pour moi, c’est une affaire d’État extrêmement grave", réagi à l’inverse le gilet jaune Thierry-Paul Valette. "On ne lui a pas accordé tous ces privilèges sans raison (…) L’affaire Benalla met à mal le pouvoir, met à mal la République et les institutions et l’image de la France et ça, c’est déjà une affaire d’État", renchérit-il. "Le message est catastrophique quand vous dites toute la journée à nos concitoyens ‘exemplarité’, ‘devoir’. Le président a été élu sur le dégagisme", juge Karim Zeribi. "La première loi a été la loi sur la transparence, mais vous pensez vraiment qu’on a eu le droit à la transparence sur l’affaire Benalla ? ", s’interroge-t-il. "Mais de qui se fout-on ? (…) On sent que le cordon [avec Benalla] n’est pas coupé, c’est ça qui est dérangeant", juge le chroniqueur de C8.

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 20 fév Non Stop People @NonStopPeople
    Karl Lagerfeld horrifié à l’idée d’être enterré, la raison dévoilée https://t.co/1IrepYMe4s https://t.co/wXItGRkUwm
    Détails
  • 20 fév Non Stop People @NonStopPeople
    RT @morandini_live: À 10h35 en direct dans #MorandiniLive 📣Marche contre l’antisémitisme : peu de jeunes et que va-t-il se passer mainten…
    Détails
  • 20 fév Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Merci pour hier les amours 😘😘💃🏻💃🏻
    Détails