• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

A$AP Rocky jugé en Suède : "choqué et effrayé", il raconte sa version des faits

A$AP Rocky jugé en Suède : "choqué et effrayé", il raconte sa version des faits
  • A-
  • A+
Partager Google+

En plein procès pour violences depuis le 30 juillet dernier, A$AP Rocky a plaidé la légitime défense. Lors de son audience, le rappeur assume avoir frappé son accusateur, estimant qu’il avait été suivi par ce dernier. Non Stop People vous en dit plus.

C’est l’affaire qui déchaîne la planète rap et les hautes sphères du pouvoir. Depuis mardi 30 juillet dernier, A$AP Rocky est en plein procès en Suède, accusé de violences suite à une violente altercation survenue à la fin du mois de juin à Stockholm. Pour lui venir en aide, dans un ultime effort de faire libérer le rappeur, Donald Trump a ordonné à Robert O’Brien d’assister à l’audience de l’interprète de "Praise The Lord". Un ambassadeur spécialisé dans les affaires d’otages américains à l’étranger. Lors de ce procès, l’accusateur anonyme d’A$AP Rocky a pu livrer sa version des faits, insistant sur l’impact psychologique de sa rixe avec l’artiste de 30 ans.

"Nous avons été suivis"

Placé en garde à vue le 3 juillet dernier, puis incarcéré deux jours plus tard dans des conditions décrites comme inhumaines, le rappeur comparait devant un tribunal suédois aux côtés de trois autres prévenus. L’un d’entre eux a toutefois été mis hors de cause. A$AP Rocky de son vrai nom Rakim Mayers a plaidé la légitime défense même s’il "admet avoir jeté la victime par terre" avant de s’en prendre physiquement au plaignant. "J’ai été choqué et effrayé", a-t-il affirmé durant son audience, selon nos confrères de BFMTV. "Sur un enregistrement amateur retransmis mardi devant le tribunal", Rakim Mayers est donc aperçu en train de mettre un homme au sol avant de l’asséner de coups avec deux de ses co-prévenus. 

Selon sa version des faits, soutenue par une vidéo qu’il avait publiée sur son compte Instagram peu de temps après l’altercation, A$AP Rocky aurait été suivi dans la rue par son accusateur. "Nous avons essayé de nous éloigner, quand nous nous sommes éloignés, nous avons été suivis", a raconté l’accusé, ajoutant que le comportement "intrépide" de son accusateur lui avait fait peur. De son côté, le plaignant – un Afghan âgé de 19 ans – avait affirmé avoir été "frappé" par quatre personnes. "Deux [d’entre elles] ont essayé de me couper avec du verre", se remémorait-il au terme de la première journée de procès. Un récit qui a été remis en cause jeudi 1er août par la justice suédoise. Le procès se poursuivra ce vendredi 2 août, dernier jour d’audience.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 16 sep Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Bon des 18H30 dans le pré générique je vois donnerais une astuce pour avoir une canette de coca gratos au distributeur! Fort!!
    Détails
  • 16 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Samuel Umtiti victime d’un cambriolage à Barcelone https://t.co/UZn0kdbRBL https://t.co/8z41JCDcJW
    Détails
  • 16 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Alizée enceinte : Laeticia Hallyday lui adresse un message https://t.co/NJxOXhlPpY https://t.co/LnvOvG3B0A
    Détails