• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

A$AP Rocky : les politiques suédois répondent aux attaques de Donald Trump

A$AP Rocky : les politiques suédois répondent aux attaques de Donald Trump
  • A-
  • A+
Partager Google+

Sur Twitter, Donald Trump avait laissé exploser sa colère contre le gouvernement suédois, suite à l’inculpation de A$AP Rocky. Le président a reçu une réponse tout aussi acerbe ce vendredi 26 juillet. Non Stop People vous en dit plus.

"Rendez sa liberté à A$AP Rocky", fustigeait Donald Trump sur Twitter, le 25 juillet dernier. Après avoir milité en vain pour la libération du rappeur, le président américain avait été furieux d’apprendre que l’artiste serait bel et bien jugé. "Nous faisons tellement pour la Suède mais il ne semble pas que ce soit réciproque", déplorait ensuite le successeur controversé de Barack Obama. "Très déçu" suite à la décision de la justice suédoise, Donald Trump s’en était également pris à Stefan Löfven, Premier ministre de Suède. Il jugeait ensuite que le pays avait "laissé tomber [la] communauté noire américaine". Pour rappel, l’interprète de "Praise The Lord" avait été placé en détention le 5 juillet dernier, dans des conditions décrites comme inhumaines, suite à une violente rixe survenue dans les rues de Stockholm, le 30 juin dernier.

Les politiciens ripostent

Les réponses des politiciens suédois ne se sont pas fait attendre. "Alors, que faites-vous pour nous, M. le Président ?", a d’abord rétorqué Frederick Federley, membre du parti centriste suédois. De son côté, l’ex-Premier ministre Carl Bildt a aussi eu quelques mots à adresser à Donald Trump. "L’état de droit s’applique de manière égale à tous et est exercé par un pouvoir judiciaire indépendant. C’est ce qui se passe aux Etats-Unis et c’est certainement le cas en Suède. L’ingérence politique dans le processus est clairement interdite ! Compris ?", a-t-il écrit. Avant de poursuivre : "si Donald Trump tente de faire obstruction à la justice dans son propre pays il aura de gros problèmes avec les principes mêmes de la constitution américaine". Auprès du journal Aftonbladet, Carl Bildt a applaudi le gouvernement de ne pas avoir cédé à la pression, jugeant qu’il fallait éviter une "lutte de boue avec Trump". En attendant, s’il est jugé coupable, A$AP Rocky encourt une peine de deux ans d’emprisonnement.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 16 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Samuel Umtiti victime d’un cambriolage à Barcelone https://t.co/UZn0kdbRBL https://t.co/8z41JCDcJW
    Détails
  • 16 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Alizée enceinte : Laeticia Hallyday lui adresse un message https://t.co/NJxOXhlPpY https://t.co/LnvOvG3B0A
    Détails
  • 16 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Cyril Lignac pose avec son père sur Instagram, les internautes sous le charme https://t.co/IfJOUS7gwX https://t.co/3YJKgLw42v
    Détails