• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Abd Al Malik : "On ne peut pas balayer la fraternité comme si ça n'avait pas d'importance"

Abd Al Malik : "On ne peut pas balayer la fraternité comme si ça n'avait pas d'importance"
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le magazine Télérama consacre cette semaine sa couverture à Abd Al Malik dont le nouveau livre Place de la République, pour une spiritualité laïque est en vente dès aujourd'hui. Lors de son interview accordée à l'hebdomadaire, l'écrivain a évoqué le besoin de revenir aux valeurs françaises et notamment à celle de la fraternité.

Cette semaine, c'est Abd Al Malik qui est en couverture du magazine Télérama. Dans ce nouveau numéro de l'hebdomadaire titré "Abd Al Malik, République Ô ma République", le rappeur/réalisateur/écrivain évoque son "texte bref et percutant", Place de la République, pour une spiritualité laïque.

 "On ne peut pas balayer la fraternité comme si ça n'avait pas d'importance"

Abd Al Malik est un artiste engagé qui se bat au quotidien pour lutter contre les inégalités et discriminations, notamment à l'égard des musulmans. Une situation qu'il a notamment mis en scène dans son film (adapté de son livre) Qu'Allah bénisse la France, sorti il y a quelques mois et nommé aux César 2015 dans la catégorie Meilleur premier film. Lors de son interview accordée à nos confrères de Télérama, il a notamment abordé l'impact négatif que peuvent avoir les médias dans le contexte actuel :

"Ce que je veux dire c’est que, évidemment on peut et on doit dans une démocratie dire ce qu’on veut. Dans une démocratie, dans un pays comme la France les principes sont : Liberté, Egalité, Fraternité, on ne peut pas balayer la fraternité comme si ça n’avait pas d’importance.  On se retrouve face à des médias qui tirent sur une ambulance en fait. On se retrouve face à des médias qui mettent de l’huile sur le feu. Alors qu’il y a des gens qui meurent de ça." commence-t-il par expliquer avant d'évoquer le cas des personnes de confession musulmane qui sont victimes des préjugés et généralisations :

"Ça ne veut pas dire que Charlie Hebdo ne doit pas faire son travail, mais moi je suis d’accord s’il y a un équilibre de l’autre côté, et qu’on n’ait pas un sentiment d’acharnement sur les musulmans. Parce que comment on le vit ça, on le vit comme un acharnement. Tout d’un coup, il y a une espèce de confusion qui se fait entre Islam et islamisme. Les gens quand ils parlent d’Islam, en fait pour eux l’Islam c’est l’islamisme. Ils pensent que l’Islam est intrinsèquement violent. Que c’est intrinsèquement une religion barbare, intrinsèquement une religion archaïque… c’est pas possible ! [...] Il y a ceux qui finalement vont subir les effets de cette machine-là. 

Et des fois, c’est madame tout-le-monde, quelqu’un qui n’a de problèmes avec personne, c’est quelqu’un qui est en bons termes avec ses voisins, c’est des familles qui jusque-là étaient en paix. C’est des musulmans qui aiment la France, profondément, qui sont pratiquants, sans problème, et qui tout d’un coup sont montrés du doigt. On ne peut pas faire fi de ça !"

Sur les réseaux sociaux, Abd Al Malik a mis en avant le numéro de Télérama dont il fait la couverture et qui est dans les kiosques dès aujourd'hui. Il a également publié une photo de son nouveau livre, qui est également en vente à partir de ce mercredi 18 février. Un nouvel ouvrage dont l'arrivée a été saluée par ses fans.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 25 mar KATY PERRY @katyperry
    IT'S HOLLYWOOD WEEK! 🌟 And that means there are no days off! It's about to get real real tonight at 8/7c on… https://t.co/UXbJ9uDGxV
    Détails
  • 24 mar Kev Adams @kevadamsss
    RT @Leanouuu: @kevadamsss Merci à toi de nous faire rire depuis 10ans❤️
    Détails
  • 24 mar Kev Adams @kevadamsss
    RT @buteradventures: @kevadamsss C’est clairement le meilleur, on passe par toutes les émotions pendant ce spectacle on sent tellement ton…
    Détails