• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Ademo (PNL) : deux mois sous bracelet électronique requis contre le rappeur

Ademo (PNL) : deux mois sous bracelet électronique requis contre le rappeur
maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

En septembre 2020, le rappeur Ademo avait eu une interpellation mouvementée de la police alors qu’il se préparait un joint de cannabis à Paris. De la prison ferme avec un bracelet électronique a été requis contre lui. Non Stop People vous en dit plus.

Les images de l'arrestation d'Ademo avaient largement circulé sur les réseaux sociaux en septembre dernier. Dans la rue à Paris avec sa femme et leur fils en poussette, le rappeur du groupe PNL avait été interpellé alors qu’il se préparait un joint de cannabis. Lors de son arrestation mouvementée, Ademo s'était montré virulent envers les policiers, avant de se faire plaquer au sol par les forces de l’ordre. Ce mercredi 14 avril, deux mois de prison ferme à effectuer sous bracelet électronique ont été requis contre Ademo, jugé pour "outrage" et "rébellion". Le parquet a également demandé cinq mois de prison avec sursis et 1 000 euros d’amende contre le rappeur de 34 ans. 

Une "opération tout bénef"

Tarik Andrieu de son vrai nom, était lui absent de l'audience. Devant le tribunal, les fonctionnaires ont assuré ne pas avoir reconnu le rappeur. Après la diffusion en vidéo de l’arrestation sur les réseaux sociaux, un policier a ajouté avoir reçu "menaces" de la part de nombreux fans appelant à les "retrouver". Trois des quatre fonctionnaires qui avaient interpellé le rappeur, ont décrit le comportement rapidement agressif de ce dernier. "Il est dans la provocation, il crie bien fort pour attirer les badauds", a indiqué le chef de la patrouille, avant d'évoquer une "mise en scène" : "Il voulait se faire interpeller". Pour l'avocat de plusieurs policiers, l’interpellation aurait été une "opération tout bénef" pour Ademo. Ce à quoi l'avocat du rappeur, Me Vincent Brengarth, a assuré qu'il se serait bien passé de la "publicité" en estimant l'interpellation de "complètement disproportionnée". La décision du tribunal sera rendue le 5 mai prochain. 

 

 

 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 15 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Jenifer : Ses touchantes confidences sur ses souvenirs de la Star Academy https://t.co/Bt7gu9OaHg https://t.co/J8ploN2zns
    Détails
  • 15 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Benjamin Castaldi positif au Covid-19, il donne de ses nouvelles https://t.co/c8hCb9nEPN https://t.co/Q2trhKrfeZ
    Détails
  • 15 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Robert de Niro blessé, l’acteur a été hospitalisé https://t.co/u3iGVqewLl https://t.co/ayJ6Y4e76a
    Détails