• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Amel Bent sûre de son talent

Amel Bent sûre de son talent
  • A-
  • A+
Partager Google+

Amel Bent a accordé une interview au site Pure Charts.com afin de parler de ses projets à venir et de son prochain opus.

Amel Bent est très fière d’avoir pu participer au festival "Night For Life". Il était apparemment très important pour elle de faire partie du projet : "Tous les combats me touchent. J’ai la chance que ni moi, ni mes proches ne soyons touchés par cette maladie. J’estime que quand on en a l’occasion et le temps, il faut savoir faire les choses. Il faut savoir ne pas penser qu’à soi et c’est finalement assez simple. Je viens chanter sur scène et ça participe au combat."

Sortie il y a près de 10 ans de Nouvelle Star, voici le regard qu’elle porte sur l’évolution de ce genre d’émission : "Il est vrai que les émissions telles que "Popstars", "Star Academy"… ont permis d’avoir accès à plus de castings mais est-ce que plus d’artistes émergent qu’avant ? Même si ce n’était pas par ce biais, il y avait quand même des artistes qui arrivaient et pour être très honnête, je n’arrive pas à me rendre compte si ces émissions ont permis d’avoir plus d’artistes, plus de choix qu’avant. La vraie réflexion que je me suis faite est que l’on voit beaucoup de gens sortir de ces programmes mais que ça ne garantit pas du tout le succès. Beaucoup de gens deviennent connus plus facilement mais reconnus pour leur travail, c’est vraiment une autre paire de manche. Qu’importe d’où il vient, on ne considère un artiste qu’à partir du moment où il a fait part de son travail, de sa personnalité, de son univers et qu’il existe justement à travers de tout ça."

Elle réserve beaucoup de surprises pour son nouvel opus : "Comme son nom l’indique, je l’ai fait en me disant un peu vulgairement fuck à toutes mes idées reçues, mes principes à la con" sur ce que je suis sensée proposer. J’ai voulu faire ce qui me semble bien et je m’en fous qu’après on me dise que mon album est une compil' de morceaux qui ne ressemblent pas. Il n’y a pas de raisons qu’à la maison, je puisse passer d’Evanescence aux Red Hot Chili Peppers ou encore de Rihanna à NTM et que sur mon disque, je me retrouve bloquée sur le fait que parce que j’ai trois octaves, je dois faire de la démonstration vocale et non pas un morceau léger où je m’éclate et dans lequel je ne raconte rien de spécial. J’ai voulu faire tomber les barrières et faire les choses qui sont tout simplement moi. J’ai fait des albums qui traitent de ce que je ressens, de mes émotions, de mes sentiments, mais jamais de ce que je suis moi. Cet album est ce que je suis et non pas ce que je ressens."

En tout cas, la jeune femme ne craint pas tellement l’avenir : "Je suis assez à l’aise avec le fait qu’une carrière puisse être en dents de scie et c’est pareil pour le boulanger du coin. Ma mère est coiffeuse et ils galèrent au salon pour trouver des clients, ils sont obligés d’aller distribuer des tracts dans la ville pour que les gens viennent se faire coiffer chez elle et non pas chez les autres. C’est pareil pour tout le monde. S’il faut faire des choses, je les ferai car j’ai envie qu’on écoute ma musique mais ça ne sera jamais au détriment de ma personnalité. Je suis prête à endosser les succès comme les échecs de mes projets car ce sont comme mes enfants. Si un album marche moins bien, ça reste mon album, ça représente deux ans de travail, dix, quinze, vingt personnes qui bossent dessus et je les assume. C’est le regard des autres qui fait que l’on peut se sentir gros, laid… Mon album, je le trouve bien et certaines personnes ont pu me faire douter car on s’imagine que les chiffres de ventes sont forcément liés à la qualité. Grâce à Dieu et heureusement, il n’y a pas que les trucs bien qui marchent et inversement."

Et lorsqu’on lui demande ce qu’elle sera dans 10 ans elle répond : "J’espère que j’aurai encore des cheveux ! (Rires) Au train où je les plaque, que je les brushe, j’aurai peut-être des soucis. Plus sérieusement, je m’espère en bonne santé, je me vois mère de famille, super équilibrée. En tant qu’artiste, je me vois sur scène, épanouie, que ça marche encore. J’espère qu’Amel Bent n’aura pas une ride sur ses albums. Pour l’instant, à 28 ans, si on ne s’est pas drogué, si on a pas fait n’importe quoi, on s’en sort plutôt bien et ça se voit. J’ai une vie saine et ça devrait donc aller."

Par Barbara Sebag

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 15 déc Jamel Debbouze @DebbouzeJamel
    RT @anne_roumanoff: Ok la blague de @TEXcomic était pourrie, nulle et machiste mais il me semble qu'il s'est excusé. Tex n'est pas Bertra…
    Détails
  • 15 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Geneviève de Fontenay se dit "choquée" des funérailles de Johnny Hallyday https://t.co/p733z6rjVI https://t.co/9hnSBENOdF
    Détails
  • 15 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Je suis heureux pour @Ahmed_Sylla qui a cartonne hier! C mérite
    Détails