• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Anaïs Delva : victime de sexisme, elle répond en chanson (Exclu Vidéo)

Anaïs Delva : victime de sexisme, elle répond en chanson (Exclu Vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Sur la planète people, l'égalité entre les hommes et les femmes fait débat. Depuis l'affaire Weinstein, les voix féminines se soulèvent pour remettre en cause les comportements du sexe opposé. Dans son nouvel album "Obsidienne", Anaïs Delva a consacré l'un de ses titres à cette lutte féministe. Elle en a parlé dans l'émission "Non Stop Info" sur Non Stop People.

Après de nombreuses participations à des comédies musicales telles que "Roméo et Juliette" ou "Dracula, l'amour plus fort que la mort" et le succès de son doublage de la "Reine de Neiges", Anaïs Delva s'est lancée dans une carrière en solo. Pour présenter son nouvel opus intitulé "Obsidienne", l'interprète de "Libérée délivrée" était l'invitée de Mathilide Wessels dans l'émission "Non Stop Info". Si l'étiquette Disney qu'on lui colle ne la dérange pas tant que ça, la chanteuse voulait que ce nouvel album lui ressemble, "pour se retrouver par rapport aux 10 années qui viennent de s'écouler". Anaïs Delva a donc écrit ses chansons en s'appuyant sur son parcours personnel. Le titre "On a qu'une vie" est particulièrement engagé dans la lutte féministe. La chroniqueuse du Gu'Live a été victime de sexisme et s'adresse à ceux qui dictent le comportement des femmes. "J'en avais marre que l'on me dise tout le temps: "soit comme ceci, soit plus sexy, (..) il faut que tu aies les cheveux courts, (...) il ne faut pas que tu parles de ça" explique-t-elle. Avec son morceau, elle veut exprimer son "ras-le-bol" et dire "stop les gars, laissez-nous être nous mêmes."

"Un cri du coeur"

"Quitte à faire peur à ennuyer, je préfère être qui je suis, parler trop fort en société, on n'a qu'une vie". C'est par ces mots et en musique qu'Anaïs Delva s'adresse à ceux qui lui ont fait défaut. L'écriture de ces paroles n'a pas fait l'unanimité auprès de la gent masculine. Certains l'ont jugé "trop vieille" pour dire ça.  Ce qui l'a "fait péter les plombs". Pour elle, si "à 30 ans on est 'périmé', ce monde marche sur la tête." Il s'agit d'un message dans l'ère du temps mais surtout "un cri du coeur" pour la chanteuse. On ne compte plus le nombre de messages déposés sur le #BalanceTonPorc et son équivalent #MeToo depuis l'affaire Weinstein. C'est donc à la manière de la chanteuse belge, Angèle et son "anti sexism academy", qu'Anaïs Delva s'engage et surtout dénonce. Mais dans ce combat elle n'est pas seule. D'autres célébrités comme Bradley Cooper, Julie Gayet ou Jennifer Lawrence ont décidé d'utiliser leur notoriété à bon escient. 

Par Célia Baroth

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 25 mai La Fouine @lafouine78
    RT @Ophxly_1: Ouii!!!!🥰 cst ça qu’on veux ! @lafouine78 https://t.co/2q3paquEIS
    Détails
  • 25 mai La Fouine @lafouine78
    RT @canardo78190: Pour une Europe hamdulah ça va #voter #nardo https://t.co/3YEQxaoDuZ
    Détails
  • 25 mai sophia aram @SophiaAram
    @ParisPasRose @lapousssousleta Ce soir je joue la dernière de la saison au Haillan, puis reprise mi-septembre près de Lyon.
    Détails