• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Arielle Dombasle : ses douloureuses confidences sur la mort de sa mère

Arielle Dombasle : ses douloureuses confidences sur la mort de sa mère
(c) maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Invitée ce mardi soir dans "Le Divan" de Marc-Olivier Fogiel sur France 3, Arielle Dombasle se livre sans filtre. L’actrice et chanteuse évoque le terrible drame de sa vie : la mort de sa mère Francion Garreau-Dombasle. Non Stop People vous donne quelques précisions.

De terribles confessions. C’est à cela que doivent s’attendre les téléspectateurs de France 3 qui visionneront ce mardi soir "Le Divan" de Marc-Olivier Fogiel. L’animateur, et ennemi juré de Jean-Marc Morandini, reçoit Arielle Dombasle. Confortablement installée dans ce fameux divan rouge, la chanteuse et actrice se dévoile. Et elle n’hésite pas à évoquer le drame de sa vie, à savoir la mort de sa mère. Emportée par un cancer à l’âge de 34 ans, Francion Garreau-Dombasle est toujours apparue comme un modèle de courage pour Arielle Dombasle. Malade, la mère de l’actrice ne se plaignait jamais. Pourtant, la souffrance était bien présente. "Je voyais ma mère qui pleurait et je soupçonnais qu’il y avait quelque chose de très profond qui n’allait pas. Mais comme elle jouait de la guitare (…) elle disait qu’elle pleurait de l’émotion de la musique. Je devinais qu’elle vivait une tragédie, mais je ne savais pas très bien laquelle", raconte Arielle Dombasle dans "Le Divan". Si sa mère "ne voulait pas dire qu’elle était malade", c’était dans un seul but. "Elle ne voulait pas être moins désirable aux yeux de mon père. Elle cachait son mal", croit savoir Arielle Dombasle.

Arielle Dombasle : "Je vais me venger"

La femme du philosophe Bernard-Henri Lévy se souvient du jour où sa mère a succombé à sa maladie. "Le soir de sa mort, j’étais dans le midi de la France, je dormais chez un voisin. Il y avait un orage terrible et un eucalyptus que la foudre a fondu. Je me suis réveillée au milieu de la nuit, avec la foudre qui tombait sur l’arbre, j’ai senti quelque chose de terrible, j’ai eu peur. En fait, ça correspondait au moment où ma mère était en train de mourir", raconte Arielle Dombasle, très émue. En sa mémoire, Arielle Dombasle choisit de porter le nom de sa mère. Ce qui a eu le don de contrarier son père. Mais qu’importe pour Arielle Dombasle qui n’avait qu’une envie : faire "revivre (sa) mère à travers" elle. "Je vais être elle et je vais me venger. Je vais me venger de cette toute petite vie malheureuse où elle a été la victime totale. Moi je ne serais pas ça. Je ne mourrai pas à 34 ans et je vivrai la vie que j’ai décidé de vivre, une vie éblouissante, une vie d’amour, où je vais être adorée, aimée…", affirme-t-elle. Pari réussi ?

Par M A

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Retrouvailles en sueur pour @MPokora et sa chérie @ChristinaMilian ! 🏋 https://t.co/8h1E2lspXN https://t.co/Dko3xU2V4x
    Détails
  • 21 sep Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    RT @NSHanouna: Le rire de @Cyrilhanouna dans #ÇaLeFilm ! Flippant... 🤡😱 #it #mashup #tpmp https://t.co/ibT9VKdtwg
    Détails
  • 21 sep Non Stop People @NonStopPeople
    .@MLP_officiel tacle @f_philippot après son départ du @FN_officiel ! https://t.co/dTT9yPcSs9 https://t.co/DZsbTEjnHe
    Détails