• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Attentats de Paris : Johnny Hallyday laisse éclater sa colère, "si je n'étais pas chanteur, j'irais les combattre"

Attentats de Paris : Johnny Hallyday laisse éclater sa colère, "si je n'étais pas chanteur, j'irais les combattre"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Au lendemain des terribles attentats qui ont frappé Paris vendredi dernier, Johnny Hallyday avait fait le choix de monter sur scène à Strasbourg pour montrer qu’il n’avait pas peur face aux terrorisme, comme il vient de l’expliquer dans une interview au "Parisien". Dans ce même entretien, le chanteur de 72 ans a également laissé éclater sa colère. Non Stop People vous en dit plus.

Depuis les horribles attentats qui ont secoué Paris vendredi dernier, Johnny Hallyday ne s’était pas encore réellement exprimé. Mais, ce dimanche le "Parisien" a décidé de publier une interview que le chanteur de 72 ans a donné mercredi dernier après un concert à Amnéville. Et le mari de Laetitia Hallyday se sent profondément meurtri.  "Le malheur et la douleur des autres me touchent beaucoup. Cela peut arriver à tout le monde. Ma vie ne m'a pas éloigné de cela. Ma femme, Læticia, pense la même chose. En général, tous les gens qui m'entourent font attention aux autres", a-t-il expliqué avant d’ajouter : "Les attentats m'ont rendu malade. J'ai appris les événements en sortant de scène. J'ai ressenti un malaise. Le lendemain, j'ai commencé à ne pas être bien".

"Ce qu'ils ont fait, c'est ignoble, ignoble..."

Alors que beaucoup d’artistes ont annulé leurs prestations après ces tragiques évènements, Johnny Hallyday ,a lui, fait le choix de monter dès le lendemain sur scène à Strasbourg pour montrer qu’il n’avait pas peur. "Le Bataclan, la musique, c'est notre deuxième famille. Des gens que je connaissais sont morts au Bataclan, des amis ont perdu des amis. Je prie Dieu pour que cela ne recommence pas. Même si le public ne vient pas, je ne veux pas qu'on annule les spectacles. Il faut montrer à ces assassins qu'on n'a pas peur, qu'on continue de vivre", a-t-il confié avant de laisser éclater sa colère contre Daesh : "Comme Laurent Gerra et d'autres, on a pris la décision de jouer quand même pour montrer à tous ces criminels qu'on ne les craint pas. Ils ne nous empêcheront pas de vivre. Si je n'étais pas chanteur, je prendrais une arme et j'irais les combattre. Ce qu'ils ont fait, c'est ignoble, ignoble... Comment peut-on tuer comme cela des innocents ? C'est incompréhensible. Ce sont des fous, il faut bien le dire". En revanche, le concert qu'il devait donner samedi soir à Bruxelles a été annulé en raison du risque élevé d'attentats sur la capitale belge.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 12 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Ingrid Chauvin bientôt de nouveau maman ? L’actrice relance une procédure d’adoption https://t.co/SG3JSGMfgp https://t.co/OSa9iQVoGF
    Détails
  • 12 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Merci @Jeffpanacloc @JeanMarcOff @gadelmaleh et à vous tous pour hier! Gros succès ❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️
    Détails
  • 12 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    Keep votttting! Download Faithfully on itunes! Thanks to everyone who voted @brookesimpson !!… https://t.co/OVFnqHHmIT
    Détails