Musique

Attentats de Paris - Patrick Bruel énervé : "Je ne pensais pas que l’unité nationale exploserait si vite"

Attentats de Paris - Patrick Bruel énervé : "Je ne pensais pas que l’unité nationale exploserait si vite"
  • A-
  • A+

Dans une interview donnée au "JDD" à l’occasion de la sortie de son album rendant hommage à la chanteuse Barbara, Patrick Bruel est bien évidemment revenu sur les terribles attentats qui ont frappé Paris, vendredi dernier. Et le chanteur n’a pas du tout apprécié que certains députés Républicains aient conspué le gouvernement, mardi dernier, à l'Assemblée nationale. Non Stop People vous en dit plus.

Ce dimanche, le "Parisien" a publié une interview poignante de Johnny Hallyday qui revenait sur les terribles attentats qui ont touché Paris, vendredi dernier. Et si le chanteur a expliqué pourquoi il était monté sur scène le lendemain de ces horribles événements, il a confié être profondément meurtri et en colère. "Les attentats m'ont rendu malade. J'ai appris les événements en sortant de scène. J'ai ressenti un malaise. Le lendemain, j'ai commencé à ne pas être bien (…) Si je n'étais pas chanteur, je prendrais une arme et j'irais les combattre. Ce qu'ils ont fait, c'est ignoble, ignoble... Comment peut-on tuer comme cela des innocents ? C'est incompréhensible. Ce sont des fous, il faut bien le dire".

"Ces attaques marquent une nouvelle étape dans l’horreur"

Egalement ce dimanche, le "JDD" a partagé un entretien avec Patrick Bruel à l’occasion de la sortie, le 27 novembre prochain, de son album en hommage à la chanteuse Barbara. Et l’interprète de "Qui a le droit" est bien entendu revenu sur cette tragique soirée du vendredi 13 novembre. Mais il a surtout tenu à vivement critiquer l’attitude de l’opposition envers le gouvernement, mardi dernier, à l’Assemblée nationale. Pour rappel, certains députés républicains avaient conspué Manuel Valls ou encore Christiane Taubira alors que la France était encore sous le choc.

"J’étais en Italie… Et mes enfants étaient au Stade de France. Deux de mes amis sont morts au Bataclan. Que dire… Ces attaques marquent une nouvelle étape dans l’horreur", a confié Patrick Bruel avant d’ajouter : "D’ailleurs, je ne pensais pas que l’unité nationale exploserait si vite. J’ai trouvé navrantes les attaques de l’opposition contre le gouvernement à l’Assemblée nationale, mardi. Elle a manqué à son devoir de réserve le plus élémentaire. Comme s’il fallait trouver un coupable, autre que le coupable. Je préfère garder en tête les mots de ce journaliste qui a perdu sa femme dans les attaques et s’adresse aux terroristes pour leur dire : "Vous n’aurez pas ma haine".

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 09 déc Paris Hilton @ParisHilton

    RT @sofiarichie: Tonight at 1oak with my sis @ParisHilton #galore

    Détails
  • 09 déc Paris Hilton @ParisHilton

    Hey #LA! Can't wait to play for you all Tonight at #1OakLA! Celebrating @TheGaloreMag with my sis @SofiaRichie! See… https://t.co/nBsa1MU7zl

    Détails
  • 09 déc Gad Elmaleh @gadelmaleh

    @rebrivved @GothamComedy Carnegie Hall February 11th #ohmygad #allinenglish 🙏😘🙏

    Détails