• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Aya Nakamura victime de violences conjugales : elle défend Niska

Aya Nakamura victime de violences conjugales : elle défend Niska
  • A-
  • A+
Partager Google+

En mars dernier, Aya Nakamura affichait son visage tuméfié sur Instagram. Victime supposée de violences conjugales alors qu’elle était en couple avec le rappeur Niska, la chanteuse s’est confiée au sujet de la polémique dans les colonnes du Parisien, ce mardi 23 avril. Non Stop People vous en dit plus.

La scène urbaine était éclaboussée par un scandale de violences conjugales. En mars dernier le blogueur Aqababe révélait qu’Aya Nakamura avait été frappée par son ex-compagnon, le rappeur Niska. "Niska frappait Aya pour un oui ou pour un non, elle encaissait, prenait sur elle jusqu’au jour où elle a craqué et a décidé de le quitter", racontait le blogueur. "Il couchait avec Aya, elle est tombée enceinte, et il l’a tabassée pour qu’elle avorte, rouée de coups et tout. C’est pourquoi elle a annulé la sortie du clip ‘Sucette’ et qu’elle a coupé les ponts avec lui", ajoutait Aqababe. Sur Instagram, l’interprète de "Djadja" affichait son visage tuméfié et cassait la Toile. Des publications désormais supprimées du réseau social.

"Cela ne regarde personne"

Quelques semaines plus tard, Aya Nakamura faisait une mise au point. "Les choses vont vite sur les réseaux sociaux, je n’ai rien contrôlé. Nous avons eu des hauts et des bas, je le confirme, malgré le fait que je suis très dicrète sur ma vie privée. Aujourd’hui, celle-ci a été dévoilée au grand public à mon grand regret. Je ne savais pas comment rattraper le truc, j’ai agi sans réfléchir", racontait-elle dans un live avec Niska, Stanislas Dinga Pinto de son vrai nom. La chanteuse à succès révélait ensuite qu’il n’y avait aucune tension entre elle et le rappeur. Dans une interview accordée à nos confrères du Parisien, ce mardi 23 avril, Aya Nakamura s’est une nouvelle fois confiée sur l’ampleur de la polémique, injustifiée selon elle. "Sur les réseaux sociaux, c’est allé beaucoup trop loin, je n’ai rien compris. Il a été beaucoup touché. Je n’étais pas en France quand c’est sorti. C’est une histoire privé, cela ne regarde personne", a-t-elle estimé. Suite à leur live sur Instagram, Aya Nakamura et Niska avaient été accusés de faire le buzz pour parler de leur duo. "Comme si on avait besoin de cela. Ce direct, c’était pour bien expliquer qu’il n’y a pas de problème entre nous aujourd’hui, qu’il n’y avait rien, c’était pour lui… Les gens ont cru qu’on s’amusait à faire semblant mais jamais de la vie, je ne jouerai avec le sujet des violences conjugales", s’est défendue Aya Nakamura. Si elle a tenté d'apporter quelques explications à cette affaire, Niska, lui, opte pour un silence de marbre. 

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 19 oct Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @skims: Ashourina wears a size 40C in the Cotton Molded Bra ($56) in Soot. Shop now in select sizes in all colors at https://t.co/Bn8kuw…
    Détails
  • 19 oct Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @skims: Mercedes wears the Cotton Underwire Bra ($48) - available now in select sizes in all colors at https://t.co/Bn8kuwzuR5. Shop the…
    Détails
  • 19 oct Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @skims: Ashourina wears the Cotton Molded Bra ($56) and the Cotton String Bikini ($22) in Soot. Shop now in select sizes in all colors a…
    Détails